Pour éliminer le louvoiement, ça prend les stabilisateurs de skis SNOWTRACKER

Chers amis motoneigistes, depuis plusieurs années j’ai eu la chance de soumettre des motoneiges YAMAHA à l’essai durant des saisons complètes. Ces motoneiges étaient toutes munies des stabilisateurs de conduite SNOWTRACKER du fabricant SCM-GL inc http://www.snowtracker.com/.  Comme vous le savez, YAMAHA a introduit les skis « Tuner » il y a quelques années en vue d’éliminer le louvoiement. Depuis, nous en sommes à la troisième génération et quoiqu’une partie du problème ait été réglée, ces nouveaux skis n’ont pas réussi à éliminer complètement ce phénomène. Il est vrai que pour certaines conditions de sentier, les skis « Tuner » ont bien rempli leur rôle. Toutefois, comme vous le savez, les conditions de neige dans les sentiers changent continuellement durant l’hiver et pour éliminer le louvoiement, ça prend les stabilisateurs de skis SNOWTRACKER. 

Durant la dernière saison, j’avais à l’essai une YAMAHA SRVIPER S-TX DX 2015 munie des stabilisateurs de skis SNOWTRACKER « modèle agressif ». Mes collègues de www.motoneiges.ca m’ont demandé à maintes occasions, ce que j’avais fait à cette machine pour qu’elle soit aussi stable en sentier. «Incroyable !» qu’ils disaient, « Un vrai charme ! », « C’est précis !». La recette provenait de M. Ghislain Lachance de SCM-GL qui a réussi à adapter les stabilisateurs aux changements de configuration que YAMAHA a apportés aux skis « Tuner ». En début de saison, M. Lachance m’avait demandé de mettre à l’essai le « modèle agressif » sur cette VIPER plutôt que le « semi-agressif ». C’est ce qui a fait cette différence remarquée par mes collègues. Voici des éléments qui vont vous aider à faire votre choix entre le modèle « agressif ou semi-agressif ».

SNOWTRACKER « agressif » :

Ce modèle est destiné aux motoneigistes qui aiment la conduite sportive. Toutefois, ces stabilisateurs exigent un ajustement de la suspension pour en tirer le maximum. La pression des amortisseurs avant doit être réduite et il faut augmenter le transfert de poids à l’arrière. La conduite devient alors très précise sur les surfaces glacées et l’effet de louvoiement est complètement éliminé. D’ailleurs, une fois ces ajustements faits, j’ai n’ai observé aucun louvoiement dans toutes les conditions de sentier que j’ai rencontrées durant l’hiver. À basse vitesse, la conduite peut demander un peu plus d'efforts mais ceci disparait lorsqu'on accélère. Si vous disposez de la conduite assistée, vous ne le sentirez pas. 

Essai de la Arctic Cat RIOT 8000 2022

SNOWTRACKER «semi-agressif » :

Le modèle semi-agressif est idéal pour la conduite de promenade. Il ne nécessite aucun ajustement de suspension et rend votre conduite sécuritaire en éliminant l’effet de déportement lorsque vous croisez un autre motoneigiste dans le sentier. 

Les lisses au carbure autoaiguisantes ont une excellente durabilité. Pour preuve, un de mes collègues de www.motoneiges.ca a parcouru plus de 12 000 km avec sa motoneige personnelle avant de remplacer ses SNOWTRACKER. 

Un bon conseil en terminant, si c’est possible pour vous, installez-les lorsque les sentiers sont officiellement ouverts pour éviter de les endommager sur des pierres. Vous conserverez leur efficacité plus longtemps. 

Bonne randonnée et au plaisir de vous rencontrer dans les sentiers.   

Auberge du Draveur - Motoneige