Motoneige : Conseils pour éviter d’avoir froid

Liste des hôteliers
Rester au chaud et au sec !
Cette chronique n’est pas uniquement destinée à ceux qui pratiquent la motoneige. Les conseils que je vais vous donner touchent tous ceux qui pratiquent des sports d’hiver.

Au départ, je vais vous entretenir uniquement sur trois vêtements que je considère être la base essentielle pour se garder au chaud et au sec, soit les sous-vêtements (chandail et combinaison) et les bas. À partir de ces trois morceaux, je vais vous faire une brève description sur l’effet que le type de vêtement et de matériel peut avoir sur la température de notre corps. Je fais ces constatations de par mon expérience personnelle avec ces genres de vêtements.

Historique
La première marque de vêtement conçu d’un produit synthétique hydrofuge a été lancée par la compagnie Alianson. À partir de la conception et mise en marché de ce matériel, d’autres compagnies ont développé des produits encore plus efficaces. Ils ont quand même eu une bonne base de départ.

Mes constatations
Après avoir compris le principe de ce que ce genre de matériel a pour effet lorsque porté directement sur notre peau, j’ai réalisé que le confort d’être au chaud et au sec dépendait de bien des facteurs dont la qualité et le rendement du matériel utilisé et la façon de le porter. Lors de mes nombreux voyages, j’ai vu des gens vêtus de beaux vêtements dispendieux, mais lorsqu’il enlevait leur habit de neige, je constatais
souvent qu’ils portaient des dessous inappropriés (vêtements ou sous-vêtements en coton ou autres tissus déconseillés). Souvent, ces personnes avaient froid et d’autres avaient des vêtements mouillés pour avoir eu trop chaud donc n’étaient pas au sec. Je me disais que cela ne devait pas être très confortable.

Anecdote
Lors d’une randonnée de motoneige en Abitibi, j’ai croisé dans un restaurant de la petite municipalité de Taschereau, un couple qui rentre pour dîner. L’homme s’assoie près de notre table et dit à sa femme : «je suis tanné, je gèle des pieds et du corps depuis notre départ ce matin. Je vais faire venir la remorque et je retourne à Val d’or et je vais aller me chercher un autre habit plus dispendieux, car j’ai payé cet habit 900 $ et ça ne fait pas l’affaire.» Par la suite il enlève sont manteau et je constate qu’il porte un jeans, un chandail et des bas en coton.

Lorsque qu’il reprit sont calme, il Louis m’adresse la parole et je lui demande s’il aimerait des conseils sur son habillement afin qu’il soit au chaud. Il se montre très réceptif. Je lui dis alors : «mon Louis, il n’est pas nécessaire de changer ton habit de motoneige, il est très bon. Le problème est plutôt au niveau des vêtements que tu portes sous cet habit. Ton corps ne peut pas respirer». Devant son incompréhension, je rajoute : « Le secret est qu’il faut que ton corps reste sec, car le corps, en principe, évacue de l’eau. Cette eau ne doit pas demeurer sur ton corps et le matériel des vêtements que tu portes présentement fait emprisonne l’eau sur ton corps donc ta peau reste humide et c’est la raison pour laquelle tu as froid ». Louis me répond qu’il trouve cette notion très logique et qu’il ira se procurer un vêtement adéquat dans un magasin spécialisé pour le plein air.
Le prix des sous-vêtements est d’environ 150$ pour les deux morceaux; ensuite, les bas coûtent environ 60$ et doivent être en un produit polyester et plus épais. Je suis assuré que Louis va mieux apprécier sont sport grâce au confort. De plus, cela lui évitera de s’acheter inutilement un autre habit de neige qui n’aurait pas plus fait l’affaire.
 
Nouveau produit
J’aimerais remercier Pierre Champagne le propriétaire du magasin Atmosphère situé aux Promenades de l’Outaouais à Gatineau pour avoir pris le temps de m’expliquer les nouveaux produits sur le marché. Auparavant, le polyester ou la laine gardaient une odeur désagréable à cause de la transpiration. De plus, la laine déposée directement sur la peau était très inconfortable. De nos jours, le nouveau produit Mirano ne développe pas d’odeur et n’est pas inconfortable comme la laine. Fabriqué d’un tissu de différentes épaisseurs selon les besoins de la saison, il est conçu de petites fibres en écaille pour éviter de retenir les bactéries et réduits les odeurs. Le tissu empêche l’eau de demeurer sur la peau ce qui fait que le corps demeure au sec et du fait même, évite d’avoir froid. Évidemment, il faut tout de même un bon vêtement par-dessus.
Conseil de sécurité

Avant de partir en randonnée dite toujours à vos proches votre destination La voix des motoneigistes vous souhaite bonne randonnée en toute sécurité votre vie nous tiens à cœur.

Pour tous commentaires ou suggestions de chronique vous pouvez m’acheminer un message à [email protected]

Suggestion d’un magazine virtuel sur la motoneige www.motoneiges.ca

Murdoch Masters : la 5e édition de la grande compétition de motoneige et de snowbike
Auberge du Draveur - Motoneige