Motoneige et Quad pour un avenir meilleur

Liste des hôteliers

MOTONEIGE ET QUAD POUR UN AVENIR MEILLEUR
La semaine dernière à Québec, plus de 30 mémoires ont été déposés par divers organismes dans le cadre du document d’orientation sur les véhicules hors route présenté par la Ministre déléguée aux Transports madame Julie Boulet. Les deux Fédérations étaient représenté, entre autre, par leurs directeurs généraux soit, la FQCQ pour le quad Danny Gagnon et la FCMQ pour la motoneige par Raymond Lefebvre, qui ont unanimement donné leur appui conditionnel aux mesures retenues par la Ministre dans son document d’orientation.  Il faut retenir que l’objectif de la régionalisation est de créer un squelette de sentiers qui assurera la pérennité des liens interrégionaux. Ces liens sont actuellement précaires et la fermeture impromptue d’un de ces sentiers risque à tout moment de compromettre la venue, dans de nombreuses municipalités du Québec, de la clientèle touristique en VHR entraînant de lourdes pertes en retombées économiques.  

16 ANS MINIMUM POUR CONDUIRE UNE MOTONEIGE OU UN QUAD
Selon plusieurs intervenants, il est important de conserver le droit de conduire un VHR pour les jeunes de 14 et 15 ans, il s’agirait de la meilleure façon de les sensibiliser au respect de la propriété privée et au respect des sentiers. Pour sa part, afin d’augmenter la sécurité la FQCQ  demande de rendre aussi obligatoire la formation de conducteurs de VHR aux  16 et 17 ans. Mentionnons en terminant, que l’industrie des véhicules hors route emploie plusieurs milliers de personnes et suscite des retombées économiques de 1 milliard 300 millions$ par année. Le Québec compte environ 50,000 km de sentiers accessibles aux véhicules hors route. À suivre au
www.assnat.qc.ca

Un nouveau système de financement pour les clubs de motoneigistes du Québec