Motoneige : hiver court, bonne saison!

Liste des hôteliers

L’hiver 2010 a été plus chaud que la moyenne et ce sont les motoneigistes qui en ont profité! Le Bas-Saint-Laurent a accueilli plus d’adeptes, même si la saison hivernale a été plus courte et moins enneigée qu’à l’habitude.

« Les données recueillies auprès des hébergements qui offrent des facilités aux clients se déplaçant en motoneige indiquent que les québécois ont été plus nombreux, dans une proportion de 10 à 15 %, à visiter la région que par les années passées » affirme Pierre Laplante, directeur de Tourisme Bas-Saint-Laurent. On estime que plus de motoneigistes ont profité des belles qualités de sentiers en février et au cours des premiers jours de mars qu’en 2009.

Si la fréquentation par les motoneigistes hors Québec était considérable en janvier, leur présence en février et mars a connu une baisse d’environ 10 % par rapport à la moyenne habituelle. La situation économique et la forte médiatisation de notre hiver 2010 exceptionnellement doux ont pu influencer le choix vacances des motoneigistes d’occasion. Cependant, les québécois ont largement compensé cet écart.

« Nous tenons à souligner les commentaires positifs que nous avons reçus à propos de la qualité de l’accueil et de l’entretien des sentiers » ajoute Pierre Laplante, « Cette belle réputation aura sans doute des répercussions au cours des saisons à venir ».

Tourisme Bas-Saint-Laurent se prépare maintenant à lancer la saison estivale. L’offre touristique très intéressante encore cette année nous permet de penser que la région sera encore une destination prisée des vacanciers.

Le mandat de Tourisme Bas-Saint-Laurent est de positionner la région du Bas-Saint-Laurent comme une des principales destinations vacances au Québec, de développer l’offre touristique et d’en faire la mise en marché.

Yamaha Moteur du Canada annonce les concessionnaires Élite de 2022
Auberge du Draveur - Motoneige