MOTONEIGE : La saison se poursuit dans certains sentiers au Saguenay

Liste des hôteliers
«Nous avons encore cinq pieds de neige», de dire Gérald Gagné, président du Club de motoneige du Fjord.

Les sentiers de motoneige se ferment tranquillement au Saguenay. Alors que certains secteurs sont impraticables, d’autres offrent encore de belles conditions pour les motoneigistes.

«Nous avons encore cinq pieds de neige», de dire Gérald Gagné, président du Club de motoneige du Fjord.

Il a toutefois souligné que le sentier qui relie Petit-Saguenay à Baie-Sainte-Catherine est fermé puisque le chemin a été rouvert à la circulation forestière.

«Nous devrions entretenir les sentiers jusqu’à la fin du mois de mars. Nous avons encore beaucoup de neige», a assuré M. Gagné.
 

Pour le Club de motoneige Caribou/Conscrits, le manque de précipitations de neige, cette saison, commence à avoir des répercussions.

«Nous avons arrêté de surfacer les sentiers des secteurs de Chicoutimi et de Saint-Honoré. Pour ceux sur les monts Valin, nous commençons à voir quelques taches, mais nous avons un corridor de neige entre Lamarche et le lac Jalobert», a indiqué Pierre Harvey, président du Club de motoneige Caribou/Conscrits.

Ce sont donc 300 km de sentiers qui seront entretenus jusqu’à la fin du mois de mars, dans ce secteur.

Sentiers fermés

Pour sa part, le Club de motoneigistes du Saguenay a cessé l’entretien des pistes sur son territoire depuis le 11 mars dernier.

«Nous ne pouvons plus ouvrir les sentiers parce que le sol n’est pas suffisamment gelé. Nos équipements endommageraient davantage les sentiers plutôt que de les améliorer», a souligné Jules Tremblay, président du Club de motoneigistes du Saguenay.

Ce dernier a mentionné que le financement apporté par la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec a aidé à assurer l’entretien des sentiers cette saison.

«Nous n’avons pas fait de surplus avec ça, mais nous ne sommes pas en déficit. Il ne faut pas oublier que le prix du pétrole a augmenté cette année», a-t-il rappelé.

Il est à noter que le nombre de membres est demeuré pratiquement identique pour les trois clubs au Saguenay.

VTT attention!
 

Jules Tremblay a lancé un appel aux conducteurs de véhicule hors route.

«Il ne faut pas que les VTT fréquentent les sentiers de motoneiges. Nous avons des accords avec des propriétaires de terrain seulement pour la motoneige. Donc, si les VTT y circulent, cela pourrait nuire pour nos négociations de la prochaine saison», a insisté M. Tremblay.

 

La première « vraie » tempête de neige est à nos portes !