Motoneige: Les clubs réclament plus d’argent pour l’entretien des sentiers de motoneige

Liste des hôteliers
Depuis dimanche minuit, le Regroupement des clubs de motoneigistes du Saguenay, du Fjord et Caribou/Conscrits ont cessé d’entretenir les sentiers de motoneiges sur leur territoire incluant les Monts-Valin.

Les administrateurs des clubs affirment que le manque de financement et la présence de nombreux motoneigistes de l’extérieure de la région sur les sentiers rendent l’entretien impossible pour la balance de la saison.

Les opérateurs de machinerie ont l’ordre de ne pas entretenir les sentiers jusqu’à nouvel ordre, sous peine de sanction. Selon le responsable des de sentiers du secteur ouest des Monts-Valin, les conditions pourraient se détériorer rapidement.

"Moi je dis 2-3 jours maximum à partir de mercredi les sentiers ça va être magané au bout. Normalement ça dure une journée ou deux. Il faut les faire tous les jours."

C’est la Fédération des Clubs de motoneigistes du Québec qui distribue l’argent alloué à l’entretien des sentiers en sa basant sur le kilométrage. Les clubs du Saguenay souhaitent plutôt que les montants soient attribués en fonction du nombre d’heures ou de jours consacré à l’entretien. Le club Caribou/Conscrit prétend que la saison de motoneige sur les Monts-Valin dure huit semaines de plus que la moyenne des clubs de la province.

Une décision lourde de conséquences
La situation pourrait faire mal aux commerçants et aux hôteliers qui misent habituellement sur les touristes désirant prolonger leur saison de motoneige au printemps. Les propriétaires de l’Auberge du kilomètre 31 remarquent déjà de l’inquiétude auprès de la clientèle.

« Ça va jouer en ligne de compte. C’est un peu comme au début de la saison. C’est sur que les gens de l’extérieur demandent si les sentiers sont ouverts. »

Plusieurs motoneigistes croisés dans le secteur des Monts-Valin confirment que les conditions de sentiers influencent énormément le choix d’une destination.

L’Association touristique régionale s’inquiète de l’arrêt de l’entretien des 1400 kilomètres de sentiers de motoneige sur le territoire du Saguenay. Le directeur des communications de l’ATR, Maxime Saint-Laurent rappelle que ces sentiers demeurent ouverts et accessibles aux motoneigistes possédant un droit d’accès.

Dénouer l’impasse
Une rencontre spéciale est prévue lundi après-midi avec des représentants de la Fédération des clubs motoneigistes, du ministère des Transports, de la Ville de Saguenay et les trois clubs de motoneigistes des secteurs concernés.
Nouveauté : le casque CKX Contact
Auberge du Draveur - Motoneige