Motoneige : Les taux de blessures et de décès sont en baisse

Liste des hôteliers
Chaque année, l’actualité amène son lot d’accidents de motoneige et de VTT. La conduite de véhicules hors route cause d’ailleurs en moyenne 50 décès et plus de 800 blessés annuellement.

Des statistiques inquiétantes, mais qui méritent d’être examinées plus en détail.

Un rapport de l’Institut national de santé publique du Québec révèle que, sur 20 ans, le nombre de décès et des blessés dans des accidents de motoneiges a peu varié, affichant une tendance à la baisse. Dans le cas des VTT, le nombre de décès a légèrement augmenté, encore que, comme dans le cas de la motoneige, les statistiques soient difficiles à analyser, compte tenu de variations brusques d’une année à l’autre.

Ce n’est que dans le cas des blessés dans des accidents de VTT que les statistiques sont claires: leur nombre a augmenté de moitié en 20 ans.

Un bémol, cependant, et il est de taille: le nombre des motoneiges et VTT a considérablement augmenté, au Québec, durant la même période. Dans le cas des motoneiges, il est passé de 114 000 à 174 000. Variation encore plus importante dans le cas des VTT, puisque leur nombre a plus que quadruplé, passant de 81 000 à 359 000.

Ainsi, en proportion du nombre de véhicules, le nombre des décès et des blessés à la suite d’accidents de motoneige et de VTT est clairement en baisse.

De 1990 à 2007, dernière année où les statistiques de décès sont fiables, le taux de décès par 100 000 véhicules est passé de 24,6 à 15,5, dans le cas des motoneiges, et de 27,1 à 8,3, dans le cas des VTT.

Pour ce qui est du taux de blessés par 100 000 véhicules, de 1990 à 2009, il est passé de 268 à 165, dans le cas des motoneiges, et de 542 à 188, dans le cas des VTT.

Reste que les accidents de motoneige et VTT demeurent la première cause de décès liée aux activités sportives et récréatives au Québec, avant les noyades et les accidents de vélo.

L’INSPQ en conclut que les efforts de prévention doivent se poursuivre afin de diminuer le nombre de victimes des véhicules hors route, rappelant, entre autres, les règles élémentaires de sécurité que sont le port du casque protecteur, le respect des limites de vitesse et l’interdiction aux jeunes de 16 ans et moins de conduire semblables véhicules.
Le chroniqueur Patrick Roch se joint à l’équipe de Motoneiges.ca