Motoneiges: des belles d’autrefois à Lamèque (Nouveau-Brunswick)

Motoneiges: des belles d’autrefois à Lamèque (Nouveau-Brunswick)

Une soixantaine de motoneiges antiques était exposée samedi, sur le site du club de Lamèque près de l’aréna. Jaune, rose, bleu ou vert criards… Les modèles n’avaient rien à voir avec les machines rutilantes qui prennent d’assaut les sentiers de nos jours.

Pierre Larocque est un passionné de motoneige. Mais attention, pas de n’importe lesquelles! Celles qu’il préfère, ce sont les anciens modèles.


Photo à titre indicatif

«J’ai découvert ça à travers des amis qui en avaient. Je les voyais partir en randonnée avec leur engin. Je trouvais ça plaisant», raconte-t-il.

Ce résidant de Lamèque possède une vingtaine de motoneiges antiques qu’il conserve soigneusement dans une grange. Il les a achetés en surfant sur internet ou via ses connaissances.

Toutes ses motoneiges antiques datent des années 1960. Celle dont il est le plus fier: une de la marque Bombardier construite pour un médecin de campagne du Québec.

«Elle a été faite spécialement pour lui. C’est une machine personnalisée.»

Et elle fonctionne encore! Elle était présentée, parmi d’autres, à la première exposition d’anciens modèles qu’il proposait samedi à Lamèque, conjointement avec le club de motoneige de la ville.

«On a lancé l’appel aux collectionneurs. On ne savait pas à quoi s’attendre. On visait une trentaine d’engins, on en a eu le double. Ça montre qu’il y a un engouement pour la motoneige antique», commente Pierre Larocque.

Colette Vienneau avait fort à faire samedi. La présidente du club se chargeait, entre autres, des inscriptions des exposants (près d’une trentaine en tout).

«C’est inespéré. Nous en avons de la Péninsule acadienne, de Bathurst et même de New Richmond. Ils ont fait le déplacement depuis le Québec exprès. Nous ne sommes pas peu fiers. C’est la première expo du genre dans les Maritimes organisée par une communauté francophone et c’est une réussite», se réjouit-elle.

Ces alignements de vieux engins de glisse ont ravi les visiteurs.

«C’est impressionnant! Et toutes ces couleurs, je ne pensais pas», confie Keenan Allcott, particulièrement étonné par les Bombardier jaunes.

«On dirait des abeilles. Ils me font aussi penser aux bus scolaires.»

L’adolescent de Bathurst accompagnait son père, en visite dans le coin pour la fin de semaine. Un peu plus loin, Michel Paulin, de Lamèque, s’enorgueillissait de montrer sa collection.

«J’ai trois motoneiges antiques et j’envisage d’en acheter une quatrième.»

Les machines puissantes et vrombissantes, très peu pour lui! Ce qu’il aime par-dessus tout, c’est partir en virée avec ses copains au guidon d’un bolide de l’ancien temps.

«On va pas vite, mais c’est ça le truc. On n’a pas les yeux rivés à la route. On admire la nature, on prend le temps de vivre!», décrit-il, un brin nostalgique.

Avec Pierre Larocque, Michel Paulin a eu l’idée de cette exposition. Il planifie déjà un deuxième rendez-vous, l’année prochaine, qui pourrait être marquée par une parade en centre-ville.

«Ça va nous demander de la neige. Pas comme cette année», glisse Colette Vienneau, séduite par l’idée.

Auberge du Draveur - Motoneige