Régions – Des sentiers encore ouverts

Régions - Des sentiers encore ouverts

Même si, très souvent, dans les bulletins d’informations, on nous mentionne que l’hiver est terminé ou presque, il faut savoir que, dans plusieurs régions du Québec, l’or blanc est toujours bien présent.

Il est certain que, dans les secteurs le long de la plaine du Saint-Laurent ou encore dans certaines régions plus au sud comme l’Estrie, l’hiver en est à ses derniers balbutiements. Toutefois, ailleurs, les motoneigistes peuvent encore rouler dans de bonnes conditions.

«En fin de semaine dernière, j’ai parcouru plus de 700 kilomètres dans les sentiers de la Gaspésie dans des conditions idéales, affirme le président de Motoneiges.ca, Denis Lavoie. Plusieurs clubs offrent toujours des sentiers aux amateurs un peu partout au Québec. Il est certain que la température peut faire une différence rapidement, mais, pour l’instant, les gens peuvent rouler.»

Même son de cloche pour Mario Gagnon, représentant de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec pour la région Québec-Portneuf-Charlevoix. «En circulant dans la région de Québec, les motoneigistes doivent être très prudents. Toutefois, aussitôt qu’ils se retrouvent en montagne ou dans la forêt, pas de problème.»

Prudence malgré tout

Même si, à plusieurs endroits, on peut toujours circuler dans les sentiers, il faut toutefois redoubler de prudence. En raison de la température qui se réchauffe et de la pluie qui tombe à certains endroits, il se peut fort bien que le dégel ait débuté. Traverser des ruisseaux ou encore tenter de circuler sur la glace peut devenir très dangereux. Il faut donc suivre de façon très stricte la signalisation installée par les bénévoles des clubs. En cas de danger, ils peuvent dévier un sentier. Si vous arrivez à un croisement où on a bloqué le sentier en raison du dégel, ne jouez pas avec votre vie.

Comme c’est le début de la saison des sucres à plusieurs endroits, il se peut fort bien que des sentiers qui traversaient des érablières soient fermés. Encore là, respectez la signalisation installée.

Action concertée entre les clubs de motoneigistes et les unions de producteurs agricoles (UPA)

«Festival de la remorque»

Si vous désirez profiter des derniers kilomètres de sentiers disponibles, rendez-vous dans les régions de Charlevoix, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, en haute Mauricie, dans le Témiscouata, dans les hautes Laurentides et dans les monts Valin, là où l’hiver est bien présent. C’est le début pour plusieurs du «festival de la remorque», pour aller trouver la neige là où elle est. Consultez les conditions de sentiers sur le site Motoneiges.ca pour tout savoir en temps réel sur ce qui se passe un peu partout.

Les Motoneiges Géro