Motoneiges et terres agricoles: dossier réglé

Liste des hôteliers
La neige vient à peine de disparaître des sentiers de motoneiges que déjà Saguenay a réglé le dossier des droits de passage sur les 250 terres agricoles de son territoire pour la saison 2012-2013. Saguenay sort près de 200 000 $ pour assurer le passage des motoneigistes.

Le Quotidien a appris que les motoneigistes pourront préparer leurs bolides sans craindre une paralysie des sentiers régionaux. Les clubs de motoneiges Saguenay et Caribou-Conscrits et les commerçants et hôteliers pourront préparer normalement la saison à venir.

Au cours de la journée, hier, le conseiller municipal Fabien Hovington, des fonctionnaires de la ville et les présidents des clubs Saguenay, Jules Tremblay, et Caribou-Conscrits, Yves Simard, ont jeté les derniers détails de l’entente.

« Nous avons trouvé les 200 000 $ nécessaires pour dédommager les agriculteurs de notre territoire. Nous n’avions pas l’intention d’attendre au mois de novembre. Je sais que plusieurs préfèrent jouer au golf présentement, mais de mon côté, je travaille à régler les dossiers, comme celui de la motoneige. «

« Je sais que je vais être accusé de faire bande à part, de ne pas attendre les autres pour les négociations, mais je ne veux pas attendre à la dernière minute. C’est important pour bien du monde que ce dossier puisse être réglé immédiatement «, a lancé le maire Jean Tremblay.

Il faut se souvenir que le dossier des droits de passage a failli foutre en l’air la saison 2011-2012, au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les agriculteurs voulaient obtenir des compensations pour autoriser les motoneigistes à emprunter leurs terres pour se déplacer d’un secteur à un autre.

« Tous les agriculteurs ont signé les documents. Nous les avons rencontrés un par un, l’an dernier, et nous avons établi les règles et mis en place un modèle de fonctionnement. Il nous restait à trouver le financement pour la prochaine année. C’est fait «, reprend le maire de Saguenay.

Pression en moins
Le conseiller Hovington a mené une bonne partie des discussions. Avec les fonctionnaires et les deux présidents de clubs de motoneiges, il a pu revoir le dossier de chaque agriculteur et s’assurer que tout était en ordre.

« Si des changements doivent être apportés, ils le seront. Nous sommes en amont dans ce dossier et il n’était donc pas question d’attendre à la dernière minute pour régler tout ça. Nous savons que ça n’a pas encore bougé ailleurs dans la région et au Québec, mais de notre côté, c’est correct «, note M. Hovington.

Yves Simard, président du club Caribou-Conscrits, se réjouit. « Il n’y a plus d’embûches en prévision de la prochaine saison. Nous n’avons plus à nous préoccuper des droits de passage. Il reste quelques petits détails à régler, mais nous savons que la prochaine saison pourra s’amorcer normalement «, dit-il.
Jeff Stoxen nommé spécialiste de produits motoneiges Yamaha