Motoneiges: nouveaux modèles pour 2008

Liste des hôteliers

Même si on n’a plus les hivers d’antan, le territoire québécois propose, de nos jours, 33 500 km de sentiers balisés et signalisés. De même, on dénombre 220 clubs de motoneiges au Québec, regroupant 90 000 membres. La Fédération des clubs de motoneiges du Québec estime que 800 000 québécois pratiquent, de façon assidue ou occasionnelle, cette activité.

Les nouveaux modèles
 
À l’apogée de la motoneige, au début des années 70, il existait une centaine de marques de motoneiges. Aujourd’hui, il reste quatre constructeurs de motoneiges: Arctic Cat, Polaris, Ski-Doo et Yamaha. Moins bruyantes et polluantes qu’auparavant, voyons les principales innovations du millésime 2008.
 
Arctic Cat
 
La principale nouveauté chez Arctic Cat est le lancement des modèles de tourisme à deux passagers de la gamme «T». Profitant du châssis Twin Spar allongé des motoneiges de haute performance de la gamme «F», ce nouveau cadre permet au conducteur d’être assis plus en avant sur la selle, avec les genoux pliés à un angle de 90o. Cette conception augmente la maîtrise de la motoneige en virage et dans les bosses.
 
Encore cette année, le segment de marché qui tend à prendre de l’ampleur est celui des motoneiges dites hybrides (à ne pas confondre, il ne s’agit pas de modèles à motorisation essence/électrique). Conçue pour rouler en sentier ou dans la poudreuse, la gamme Crossfire bénéficie d’une réduction de poids, d’une traction améliorée et d’un rayon de braquage plus court.
 
Polaris
 
Reconnu pour le brio de ces motoneiges en course, Polaris présente une motoneige de haute performance: la 600RR (ou Race Replica). Propulsée par un bicylindre de 599 cc à double carburateur et refroidi par liquide, ce moteur à deux temps a été créé pour la compétition. De même, on trouve des suspensions, un guidon, un pare-brise et des protège-mains de course.
 
Par ailleurs, afin de courtiser une nouvelle clientèle que le prix des motoneiges de performance peut refroidir, Polaris a dévoilé la IQ Shift à moteur 600 HO, équipée du minimum. L’acheteur peut tout de même personnaliser sa motoneige en optant pour un ensemble d’accessoires.
 
Ski-Doo
 
Cette année, la gamme Ski-Doo propose la nouvelle plateforme «REV-XP» qui permet d’alléger – en moyenne – les modèles de randonnée de 23,9 kg et les modèles de montagne de 24,4 kg. Par la même occasion, les ingénieurs ont revu la position de conduite en rehaussant légèrement la selle. Résultat: le confort y gagne avec un espace additionnel de 20 cm pour les jambes, tandis que le contrôle augmente dans les virages serrés et en terrain difficile.
 
Par ailleurs, les nostalgiques regretteront la disparition de la légendaire Blizzard en 2008. Néanmoins, ils peuvent se réjouir du retour de la TNT dans la gamme MXZ. La principale caractéristique de la TNT 500SS est son rapport poids/puissance de 181 kg pour 120 chevaux. Quant à la luxueuse GSX, son poids est environ 60 kg de moins que ses principales concurrentes, alors que le modèle de montagne Summit est excessivement léger avec un rapport de seulement 70 kg pour 100 chevaux.
 
Yamaha
 
Le constructeur Yamaha fête son 40e anniversaire en 2008. Pour souligner l’événement, plusieurs modèles sont décorés aux couleurs rouge, blanc et noir.
 
Cette année, la principale nouveauté est la FX Nytro. Offerte en catégorie randonnée (RTX) ou montagne (MTX), la FX Nytro inaugure une nouvelle plateforme dont le centre de gravité propose une meilleure manoeuvrabilité. Pour ce faire, le nouveau moteur Genesis 130FI à quatre cylindres a été boulonné plus bas et plus au centre sur le châssis. De même, la nouvelle position de conduite avancée procure plus de confort et d’agilité en terrain accidenté. Pour amortir les bosses, la nouvelle suspension arrière a fait ses preuves sur les circuits internationaux de snowcross.

Le chroniqueur Patrick Roch se joint à l’équipe de Motoneiges.ca

Lien…