MXZ Blizzard 1200 2016: Bilan de fin de saison

MXZ Blizzard 1200 2016: Bilan de fin de saison

Plusieurs semaines se sont désormais écoulées depuis la fin de la saison de motoneige et il est maintenant temps de vous faire part de mes impressions suite à l’essai à long terme de la MXZ Blizzard 1200 2016 de Ski-Doo. Tout d’abord, l’essai d’une MXZ était tout un changement pour moi, car depuis plusieurs années mon type de motoneige privilégiée était la GSX SE dans la catégorie sport-touring. Pour 2016, Ski-Doo avait retiré la GSX de l’alignement et offrait désormais la Renegade Enduro qui est celle qui est la plus près au niveau des caractéristiques techniques, mais avec une orientation nettement plus sportive. Toutefois, j’étais très attiré par la MXZ Blizzard 1200, du fait qu’elle possédait plusieurs nouveautés telles que les skis Pilot TS, le châssis XS, le système d’accélérateur intelligent iTC et bien évidemment une chenille de 129 pouces/327,6 cm. Au-delà des caractéristiques techniques, j’étais très curieux de voir si l’expérience de conduite, le confort et la performance en sentier étaient à la hauteur du nom légendaire Blizzard. Je peux vous dire dès maintenant que celle-ci a dépassé mes attentes sur plusieurs éléments.

La MXZ Blizzard 1200 2016 et son pilote d’essai
La MXZ Blizzard 1200 2016 et son pilote d’essai 

Skis Pilot TS

Les skis Pilot TS sont définitivement la plus grande nouveauté chez Ski-Doo pour 2016. Ceux-ci sont révolutionnaires du fait que la hauteur de la lisse au carbure peut être ajustée sur une course de ½ pouce/1,27 cm au moyen de la molette située devant la jambe du ski selon 20 positions distinctes. Cette innovation permet donc au motoneigiste d’ajuster le mordant du ski peu importe les conditions de sentier. Ceci est très pratique, particulièrement lorsque les conditions de sentier changent durant la journée. Par le passé, il fallait jouer avec les ajustements et le transfert de la suspension pour avoir un effet significatif sur le mordant du ski. Avec les skis TS, ceci se fait beaucoup plus facilement et l’effet est immédiat.

Pour ma part, j’ai vraiment aimé l’expérience de conduite de la MXZ Blizzard 1200 avec les skis Pilot TS. Je n’ai pas vécu de situation de louvoiement très significatif, pas vraiment plus que ce que j’avais vécu par le passé avec les skis Pilot 5.7. Sur une surface très dure, il ne faut pas hésiter à monter la lisse plus haut pour réduire le mordant, ceci afin de réduire l’effort lors des virages. Ma préférence de conduite avec les skis Pilot TS est d’avoir un ajustement qui me permet de glisser très légèrement au niveau latéral pour réduire au minimum l’effort de conduite et négocier les virages en toute confiance. 

Premières impressions : Switchback Assault 2022

Il est évident pour moi que la première chose que je vais regarder pour ma prochaine motoneige d’essai à long terme de marque Ski-Doo sera la présence des skis Pilot TS, car pour moi, ils améliorent très significativement l’expérience de conduite et ma confiance dans le sentier lors de mes randonnées.

La MXZ Blizzard 1200 2016 est équipée de série des skis Pilot TS
La MXZ Blizzard 1200 2016 est équipée de série des skis Pilot TS

Motorisation

Introduit en 2009, le moteur Rotax 1200 4-TEC est le plus puissant moteur à 4 temps de la gamme Ski-Doo. Au cours des dernières années, celui-ci n’a pas vécu de réelles modifications, à part quelques changements au niveau des embrayages pour en améliorer la performance et la durabilité. Afin d’en améliorer la performance, Ski-Doo a ajouté pour 2016 le système d’accélérateur intelligent (iTC), tel que présent sur les modèles 900 ACE depuis leur introduction. 

L’ajout du système iTC sur le 1200 4-TEC n’a pas ajouté de chevaux-vapeur supplémentaires à la calibration de série du moteur, mais à mon avis, celui-ci fonctionne beaucoup mieux qu’avec l’accélérateur traditionnel à câble. Le fait que le carter à papillon pour l’admission d’air est maintenant plus petit, l’air y circule plus rapidement permettant, avec la gestion électronique, d’avoir un temps de réponse 45 % plus rapide. Donc, l’avantage du nouveau système iTC se fait sentir à basse vitesse et lors des reprises. Un autre avantage de ce système est évidemment d’avoir 3 modes de conduite. J’ai particulièrement aimé le mode Standard qui rend le comportement de la motoneige beaucoup plus prévisible, car elle a moins tendance à bondir. En fait, j’ai dû passer 90 % du temps lors de mes randonnées en mode Standard et le reste en mode Sport. Le mode Sport est celui qui permet au moteur 1200 4-TEC de produire toute sa puissance et celui qui offre les meilleures accélérations. La gestion électronique permet également une meilleure consommation de carburant, qui a été entre 14 et 15 litres par 100 kilomètres en moyenne durant l’ensemble de la saison.

Moteur 1200 4-TEC de la MXZ Blizzard 2016
Moteur 1200 4-TEC de la MXZ Blizzard 2016

Suspension

La MXZ Blizzard 1200 est équipée d’amortisseurs HPG PLUS. La bague filetée permet un ajustement beaucoup plus fin que les traditionnelles bagues à créneaux, permettant d’avoir une calibration optimale en fonction du style de conduite du pilote de la motoneige. Les amortisseurs KYB 36 sont certainement plus performants pour la conduite sportive sur les modèles X, mais j’ai été grandement impressionné par la stabilité, la précision et le confort offerts par les HPG PLUS. La rMotion est également reconnue dans le monde de la motoneige comme étant la suspension la plus performante de l’industrie et la nouvelle version 129 pouces/327,6 cm ne fait pas exception à cette règle. 

Essai de la veste ewool PRO

La MXZ Blizzard est équipée de la suspension rMotion avec amortisseurs HPG PLUS
La MXZ Blizzard est équipée de la suspension rMotion avec amortisseurs HPG PLUS

Chenille

La MXZ Blizzard 2016 est équipée de série d’une chenille Ice Ripper XT de 129 pouces/327,6 cm. Avant le début de la saison, l’équipe du magazine Motoneiges.ca anticipait le fait qu’une chenille en version 129 pouces/327,6 cm était un compromis idéal entre l’agilité des modèles 120 pouces/304,8 cm et le confort de ceux de 137 pouces/348 cm. Après une saison complète aux commandes de la MXZ Blizzard 1200 en version 129 pouces/327,6 cm, je peux affirmer que cette version est définitivement plus confortable que la version de 120 pouces/304,8 cm et l’impact de la longueur supplémentaire n’a pas vraiment d’impact sur l’agilité de la motoneige. Cette longueur supplémentaire a également un impact positif sur la traction, qui a un impact important sur le comportement de la motoneige à l’accélération et au freinage. Est-ce que la version 129 pouces/327,6 cm a le même niveau de confort qu’une 137 po/348 cm ? Pas autant, mais elle est définitivement plus agile dans les sentiers sinueux. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’ensemble des motoneiges de haute performance de sentier de la marque Ski-Doo sont désormais équipées d’une chenille de 129 pouces/327,6 cm de série.

La chenille de la MXZ Blizzard était également équipée de crampons moulés à même la chenille. Compte tenu des conditions marginales d’enneigement et l’accumulation de glace dans les sentiers, j’ai particulièrement apprécié la présence de ces crampons tout au long de la saison. Ces crampons n’ont pas le même mordant que les traditionnels crampons de type enfoncés, mais ils sont moins dommageables pour la motoneige en cas de bris. À mon avis, l’ajout d’une chenille de type Ice Ripper XT est un « must » pour tous les motoneigistes qui veulent améliorer la conduite et la sécurité de leur motoneige. La bonne nouvelle est que la MXZ Blizzard 1200 en est équipée de série.

Châssis

Pour 2016, toutes les motoneiges Ski-Doo équipées du moteur 1200 4-TEC, telles que notre MXZ Blizzard, sont désormais assemblées sur le châssis REV-XS. Évidemment, ce changement était très attendu de tous les amateurs des modèles à 4 temps. Le plus grand avantage avec ce changement est au niveau des accessoires avec beaucoup plus de choix qu’avec le REV-XR. Ce changement donne également un look encore plus moderne et sportif à la motoneige. Un élément que j’appréciais beaucoup du REV-XR était la protection contre le vent. Je peux confirmer que cet aspect est toujours excellent en version REV-XS. 

Essai de la ZR 9000 Thundercat de Arctic Cat EPS et ATAC

La MXZ Blizzard est assemblée sur le châssis REV-XS
La MXZ Blizzard est assemblée sur le châssis REV-XS

Conclusion de l’essai

Au-delà des caractéristiques techniques et des évaluations de début de saison, il n’y a rien de mieux que de rouler avec la motoneige sur plusieurs milliers de kilomètres dans des conditions normales d’utilisation pour en faire une évaluation juste correspondant aux attentes des motoneigistes. Tel que mentionné précédemment, c’était ma première expérience avec une MXZ et j’avais mis la barre très élevée en fonction des caractéristiques techniques et du nom légendaire de la Blizzard.

Donc, voici mes conclusions… La MXZ Blizzard est une excellente motoneige qui a dépassé mes attentes à plusieurs points de vue. En plus d’avoir un très beau look, la MXZ Blizzard possède de série l’ensemble des caractéristiques techniques que je recherchais. J’ai particulièrement aimé l’utilisation des skis Pilot TS et le comportement de la motoneige avec la chenille de 129 pouces/327,6 cm. Les crampons de la chenille Ice Ripper XT ont définitivement été très utiles tout au cours de la saison compte tenu des conditions très glacées. Le comportement de la suspension est sans reproche et donne un caractère sportif à la motoneige. Le rendement du moteur 1200 4-TEC a également été amélioré avec l’ajout du système iTC, permettant une conduite encore plus prévisible et plus en douceur que par le passé. Comme pilote d’essai, j’ai savouré chaque kilomètre aux commandes de la MXZ Blizzard 1200 2016, une motoneige au caractère sportif et définitivement digne du légendaire nom de la course. Je recommande évidemment cette motoneige à tous les motoneigistes qui sont à la recherche d’un véhicule performant, fiable, confortable, avec un comportement et un look très sportifs. La bonne nouvelle est qu’elle est de retour dans la gamme Ski-Doo pour 2017 dans la même configuration.

Je vous invite d’ailleurs à visionner notre vidéo réalisée à la fin de la saison suite à l’essai à long terme de la MXZ Blizzard et pour voir la motoneige en action.

En terminant, j’aimerais remercier le groupe Contant, concessionnaire BRP de Laval, Mirabel et Sainte-Agathe, pour leur confiance envers le Magazine web Motoneiges.ca rendant possible l’essai à long terme de la MXZ Blizzard 1200 2016.

Merci au groupe Contant pour la réalisation de cet essai à long terme
Merci au groupe Contant pour la réalisation de cet essai à long terme

Nous vous invitons également à visiter régulièrement le Magazine web Motoneiges.ca pour suivre tous les essais de motoneiges 2017 qui seront effectués lors de la prochaine saison. Vous pouvez également suivre nos essais en vidéo en visitant la page www.motoneiges.video.

Les Motoneiges Géro