On poursuit avec l’International Snocross SCMX à Louiseville

Liste des hôteliers
Championnat de sno-cross SCMX/Camions A&R Dubois
 
Pour un deuxième week-end consécutif, les pilotes croiseront le fer dans le Championnat de sno-cross SCMX/Camions A&R Dubois et cette fois, ce sera à Louiseville à l’occasion de ce que l’on appelle «l’International Snocross Louiseville». Il s’agira d’une fin de semaine importante, car la majorité des coureurs de l’ECS (East Coast Series) seront sur place en raison de la deuxième manche de la triple couronne SCMX/ECS.
 
Donovan et Dave Asselin ne voudront pas s’en faire imposer lors de l’International Snocross de Louiseville
 
L’an dernier alors que les réguliers du CSRA (Canadian Snowmobile Racing Association) de l’Ontario étaient de la partie, on avait enregistré un  nombre record d’inscriptions, mais cette fois, ils ne seront pas là.
 
Pour en revenir à la triple couronne dont les finales Pro et Pro Lite auront lieu lors du Grand Prix de Valcourt, ce sont deux pilotes des États-Unis qui sont installés au premier rang du classement, mais cela n’a aucune signification pour l’instant, car il n’y a qu’un point d’écart entre chaque position des classements.
 
En Pro, Maxime Taillefer de Laval est deuxième suivi de Dave Asselin, Dany Poirier de l’ECS et Dave Allard. Donavan Asselin, Franky Paré et Jean-Sébastien Côté sont parmi ceux qui comptabilisent des points.
 
Un autre talent québécois voudra se faufiler parmi les meneurs de la Triple Couronne : Franky Paré
 
À Louiseville en 2012, les résultats en Pro et Pro Lite avaient été partagés également entre les réguliers du SCMX et les visiteurs pour une moyenne de .500. Lors de ces deux journées en Mauricie, Dave Asselin et Dave Allard avaient triomphé en Pro, tandis qu’en Pro Lite Dex Savage et Franky Paré en avaient fait autant. Cette fois, ce sont les pilotes de l’ECS qui seront présents et non ceux du CSRA.
 
Luttes serrées
 
Ce n’est pas après seulement un week-end que l’on peut prédire les noms des futurs champions, mais plusieurs en ont profité pour annoncer leurs couleurs. Cette fois, Allard ne sera pas là pour brouiller les cartes en division Pro.
 
Déjà, on peut s’attendre à d’intéressantes luttes entre les frères Donavan et Dave Asselin de La Doré, Maxime Taillefer de Laval, Dex Savage de Chibougamau ainsi que Franky Paré de Roberval qui contrairement à son habitude, n’a pu accéder au podium durant tout ce week-end. Tous ces coureurs chevauchent des motoneiges Ski-Doo.
 
 
En Pro Lite, la recrue David Tremblay de St-Bruno n’a pas tardé à s’imposer avec un dossier de trois victoires et une deuxième. Tout semble indiquer que la plus forte opposition viendra de la part de Jonathan Lebel de Chicoutimi, Jonathan Roberge de Chibougamau ainsi que Michael Ouellette de Tingwick qui avait été victime d’une vilaine chute lors de la journée de dimanche à Shipshaw.
 
Trois pilotes seront à surveiller en division Sport, soit Lucas Dubois de St-Félicien sur Polaris, Kevin Kelly de Shipshaw sur Ski-Doo ainsi que Francis Paquet de Mistissini sur Ski-Doo. Chez les Dames, la jeune Mégane Brodeur de Coaticook semble en voie de remplacer Jennifer Paré, tandis que chez les Juniors, William St-Laurent de St-Bruno a trouvé plus d’opposition. Jordan Lebel de Chicoutimi, Pier-Olivier Tremblay, également de Chicoutimi, ainsi que Raphael Lemieux de Mascouche  sont révélés des adversaires à Shipshaw.
Les Dames seront à l’honneur, dont la jeune Mégane Brodeur de Coaticook (Pas celle de la photo)
 
Tracé
 
Pour ce week-end, les organisateurs que les compétiteurs allaient découvrir un tracé repensé afin de permettre plus de dépassements et des sauts beaucoup plus spectaculaires.
 
Photo Couverture :Jean-Claude Blouin

YETI SnowMX lance sa gamme de systèmes de moto sur neige 2023
Auberge du Draveur - Motoneige