Partir la tête tranquille en hors-piste – Les essentiels

Partir la tête tranquille en hors-piste - Les essentiels

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de partir en hors-piste et vous dire ?

« J’aurais donc dû »… Amener une scie/une autre paire de gants/une bouteille d’eau de plus ?

Vous n’êtes vraiment pas les seuls ! Pour être honnête, je ne suis vraiment pas une référence en bonne préparation de randonnée en hors-sentier, mais il y a quand même quelques incontournables qui me suivent lors de chaque expédition.


Quelques incontournables dans mon sac à dos lors de chaque sortie de motoneige

Nutrition

À mon avis, un des aspects le plus sous-estimés de la motoneige est la nutrition. C’est où je commence lorsque je fais mon sac de motoneige. Ma liste d’épicerie va dépendre si je pars quelques heures ou une journée complète. Dans le cas d’une demi-journée, je vais amener quelques barres protéinées, une boisson avec des acides aminés (Gatorade ou Powerade) et une bouteille d’eau.

Si je pars pour une journée complète, je vais amener sensiblement la même chose, mais ajouter une autre bouteille d’eau et un repas protéiné pour dîner. J’opte souvent pour le sandwich avec beaucoup de viande avec un à-côté comme une salade de macaroni, pour amener des glucides dans le repas. Je vais également m’amener une collation sucrée afin de refaire le plein d’énergie. Après tout, c’est un sport, la motoneige hors-piste !

Tout ça, sans oublier mon préféré : ma tasse de café ! J’adore boire un bon café chaud durant mes arrêts en montagne.

Vêtements

Mon choix de vêtements dépend évidemment de la température extérieure. Comme je ne suis pas très « frileux » des jambes, je vais mettre un sous-vêtement de type « combine ». Pour le haut du corps, j’opte souvent pour un t-shirt, puis un autre chandail long par-dessus. Ces chandails sont composés d’un tissu qui respire bien, pas de coton. Au besoin, je peux enlever mon chandail long.

Dans mon sac, il y a deux paires de gants, une paire très mince pour faire mes manœuvres hors-piste en confort, et une plus épaisse (et surtout sèche) pour mon retour à la fin de la journée. J’ai également une 2e paire de lunettes au cas où ma première paire prend l’humidité et se met à faire de la buée. Pour finir, j’ai souvent une cagoule de rechange également, mais je m’en sers très rarement.

Présentation de la Lynx Rave RE 2022

Outils

Cette partie de mon sac à dos n’est vraiment pas ma force, mais j’y travaille, car elle n’est pas moins importante que les deux premières parties de mon article ! Mon sac à dos contient une pelle qui se démonte facilement au cas où je serais vraiment pris sous une tonne de neige. Je traine aussi une corde pour l’éventualité d’une panne, et depuis une mésaventure l’année dernière, des bougies pour la motoneige que je pilote. Je complète mon sac avec des outils, mais au même niveau que mes compétences en mécanique, alors rien pour me sortir d’un solide pétrin mécanique !

Voilà, ça fait pas mal le tour de mes essentiels lors d’une randonnée de motoneige, que ce soit pour quelques heures ou une journée complète ! Ai-je oublié quelque chose ? Quel est VOTRE essentiel lors d’une expédition en hors-piste ? Faites-moi savoir !