Pascal Desharnais vise rien de moins que le sommet

Liste des hôteliers
Pascal Desharnais, celui que l’on surnomme « golden boy » n’est pas du tout heureux des résultats de sa première sortie et il entend bien se reprendre à l’occasion de la 19e édition du Championnat nord-américain de la motoneige sur l’eau qui se tiendra dans le rang Chicago, près de Victoriaville, les 25 et 26 août.

En effet, lors d’un premier programme du Circuit de motoneige sur l’eau du Québec (CMEQ) disputé à Lavaltrie, dimanche dernier, Desharnais a vu ses concitoyens Luc Daigle et Mathieu Laroche tenir le rôle de vedettes alors qu’il n’a pu que récolter une victoire en accélération dans la classe Improved Stock 800. Il a également pris place sur le podium d’honneur en deux autres occasions, mais c’est bien loin des résultats déjà obtenus par ce dernier.

En 2006, à Victoriaville, il avait également été restreint à une seule victoire par jour de ce programme double, soit en accélération Improved Stock 600, la journée de dimanche et en Improved Stock 700, la veille.

Pour cette 19e édition de ce Championnat nord-américain de la motoneige sur l’eau, on s’attend encore à la présence de quelques pilotes américains et ontariens. Pour un, le réputé Herb Yancey a causé toute une surprise en se pointant à Lavaltrie, dimanche dernier.

Le pilote de Lowville, NY en a profité pour annoncer ses couleurs en prévision de Victoriaville. Il a remporté deux victoires en accélération, soit en Mod 600 et Mod 700 alors que sur l’ovale, il s’est classé deuxième derrière Luc Daigle en Mod 600 tandis que dans l’autre, il a été devancé par Mathieu Laroche.

L’an dernier à Victoriaville, il n’avait gagné qu’une seule confrontation. C’est donc pour cette raison qu’il s’est présenté à Lavaltrie afin d’améliorer ses chances pour la 19e édition.

À Lavaltrie, Yancey était accompagnée de Kathleen Lindell, une demoiselle originaire de Rawdon au Québec, mais qui habite maintenant au Connecticut. Cette dernière a d’ailleurs triomphé en accélération en Mod 800. Pour les assidus de Victoriaville, cette demoiselle n’est pas inconnue, car elle a participé au week-end de l’an dernier.

Une première journée portes ouvertes réussie chez André Hallé et Fils de Rimouski!

Son meilleur résultat avait été une deuxième place en accélération chez les dames, mais il semble que cette fois, elle veut s’attaquer à la domination masculine dans cette discipline plus que spectaculaire.

Chez les pilotes québécois, on se souviendra que l’an dernier, c’est le vétéran Robert Gingras de Princeville qui avait le mieux tiré son épingle du jeu avec trois victoires. Chez les visiteurs, l’Ontarien Ryan Desjardins et l’Américain Daryl Ortlieb, tous deux sur Polaris, avaient les meilleurs avec deux victoires chacun.

Outre les pilotes québécois déjà mentionnés, on pourra également applaudir, René Guillemette et Nicolas Matte de St-Raymond de Portneuf, Steve Morin de St-Louis du Ha Ha, Ghislain Benoît de Gatineau, Stéphane Cyr de Ste-Julie, Éric Jutras de Princeville, Claude Labonté de St-Simon, Jean Houle de Dunham, Steve Cournoyer de St-Denis de Brompton ainsi que plusieurs autres qui voudront bien tenter leur chance.

En division Semi-Pro, les participants à surveiller seront Charles Guillemette de Drummondville et Claude Labonté de St-Simon.

À Victoriaville, on offre aux amateurs toutes les commodités nécessaires pour passer un week-end très agréable. On peut même camper à proximité et la seule chose requise, c’est d’y apporter votre chaise afin d’être bien confortable. L’admission pour les adultes a été fixée à 15 $ pour la journée de samedi et à 18 $ pour le lendemain, mais il y a un forfait de disponible pour la fin de semaine au coût de 25 $. Prière de noter que ces compétitions ont lieu beau temps, mauvais temps.

Les Motoneiges Géro