Polaris 600 Rush : La réplique du Minnesota est arrivée!

Polaris 600 Rush : La réplique du Minnesota est arrivée!

Tout le monde s’entendait pour dire que l’année 2010 nous réserverait des surprises pour le manufacturier de l’étoile du nord. Les rumeurs parlaient de nouveaux moteurs, d’un nouveau châssis, d’un nouveau look … Ces deux dernières hypothèses viennent de se confirmer, mais avec une approche que nous n’avions clairement pas vu venir. Le Rush-600 est une toute nouvelle motoneige qui s’appuie sur le nouveau châssis très innovateur  « Pro-Ride » de Polaris.

À première vue, et selon les photos et les informations du manufacturier que nous avons pu étudier, le design et l’approche ont radicalement changé par rapport au châssis IQ actuel. De plus, tous les paradigmes que nous avions par rapport à une suspension arrière viennent d’être jetés aux oubliettes par les ingénieurs de Medina au Minnesota. Et dire qu’on s’impatientait de voir la réplique de Polaris face aux innovations des dernières années dans l’industrie. Il semble que nos voeux soient exaucés.


Bien que la gamme complète des motoneiges Polaris n’est pas encore annoncée au moment d’écrire ces lignes, la présentation du Rush nous permet de comprendre que Polaris a clairement démontré qu’elle reste dans la course au titre de numéro 1 dans les ventes mondiales de motoneiges. Avec un tout nouveau look qui ne laissera personne indifférent, ce nouveau modèle qui a un design plus actuel devrait faire jaser bon nombre de motoneigistes d’ici à la saison prochaine. Bien que nous n’ayons pas encore fait l’essai de cette motoneige, on peut déjà constater que Polaris a voulu revoir totalement la conception d’une machine pour les terrains accidentés. Sa suspension arrière « Pro-Ride Progressive Rate » annonce un débattement de 14 pouces combiné à une suspension avant IQ qui fournie quant à elle un débattement de 9 pouces. Le châssis pour sa part est complètement nouveau et a dû être conçu en fonction de cette suspension comme en témoigne les marches pieds plus courts et l’arrière du tunnel. 

La première « vraie » tempête de neige est à nos portes !

Plusieurs questions restent cependant en suspend : Quel sera l’effet de cette géométrie innovatrice de la suspension arrière sur le comportement de la motoneige ? Sur l’expérience de conduite du pilote ? Comment l’approche « progressive » de la suspension dans sa course va-elle changer radicalement la notion de confort ? En fait, c’est un si gros changement à l’écran (ou sur papier) que seul un essai en piste révèlera l’ampleur de l’évolution. Les réponses à ces questions nous seront sans aucun doute révélées lors de notre passage au SnowShoot en mars prochain.

Côté moteur, il semble que Polaris ait choisi d’y aller avec une valeur sûre en proposant son réputé Liberty 600cc Cleanfire-2. Bien que nous étions anxieux de voir un nouveau moteur chez Polaris, la direction semble avoir décidé qu’il y avait déjà beaucoup de changements dans ce nouveau modèle pour une seule année, ce que nous reconnaissons. La surprise vient plus du fait que Polaris propose la version CF2 au lieu de CF4 du Cleanfire. Ceci dit, c’est selon nous une bonne décision, car la consommation d’essence du CF4 ne faisait pas l’unanimité par rapport à la puissance supplémentaire réelle.  De plus, cette motorisation reste un des meilleurs moteurs deux temps de l’industrie par rapport à la performance et la durabilité. Côté traction, personne ne sera surpris par la chenille RipSaw à 2 plis de 15x121x1,25 pouces qui est le choix logique pour ce type de véhicule.

Pour le reste, nous devrons attendre de pouvoir constater de visu l’ampleur du changement. Chose certaine, notre enthousiasme est équivalente à ce que nous avons vu et lu jusqu’à maintenant… extrême ! Enfin, nous en saurons plus en sentiers d’ici quelques semaines.

 

Auberge du Draveur - Motoneige