Polaris 800 H.O. Switchback PRO-S : Analyse pré-randonnée

Polaris 800 H.O. Switchback PRO-S : Analyse pré-randonnée

Dès le début, nos discussions avec les gens de Polaris ont été animées afin de déterminer le modèle d’essai 2016 du manufacturier. Plusieurs options s’offraient à Francis Larivière, représentant régional chez Polaris Industries, et Christian Barbeau, concessionnaire Polaris et propriétaire de CM Barbeau dans la grande région de Québec. L’expansion du châssis AXYS dans une grande majorité de modèles nous amenait un beau problème à savoir, choisir LE modèle qui intéressera le marché québécois. La façon traditionnelle d’innover dans le concept des « essais à long terme » de Motoneiges.ca est de proposer d’année en année un nouveau modèle de motoneige. Mais pour 2016, Polaris a décidé de transformer ces essais en « essais à TRÈS long terme » et ainsi, représenter pour une deuxième année consécutive, la Polaris 800 Switchback PRO-S. « Pour nous, c’est la motoneige idéale pour les motoneigistes québécois … Elle propose la longueur de chenille optimale, le bon châssis ainsi que le moteur parfait pour beaucoup de passionnés de la Belle Province » souligne Francis Larivière. « Bien que nous sommes heureux de la première saison que vous avez réalisée sur la PRO-S, nous sommes persuadés que vous avez encore de belles choses à découvrir et à partager avec cette motoneige… Elle a tout pour plaire aux motoneigistes du Québec », ajoute Christian Barbeau qui est très heureux que l’on poursuive l’aventure avec ce véhicule. 

La nouvelle Polaris 800 H.O. Switchback PRO-S 2016
La nouvelle Polaris 800 H.O. Switchback PRO-S 2016 

Étant à la deuxième année du nouveau châssis AXYS, la demande pour ce type de véhicule est en croissance suite au succès connu lors de sa première saison et ce, plus particulièrement dans sa version de 137 po. / 348 cm qu’on appelle Switchback. Notre défi avec ce véhicule sera très différent pour cette saison par rapport à l’analyse traditionnelle d’un nouveau véhicule. Nous devrons plutôt approfondir notre expérimentation de celui-ci, tout en étant attentifs aux différences de notre monture par rapport au modèle 2015. Offerte aussi en version PRO-X, la Polaris 800 H.O. Switchback PRO-S 2016 est clairement la version de ce segment chez Polaris la plus adaptée à notre réalité. Après avoir fait l’essai en mars dernier lors du SnowShoot des 2 versions, soit la PRO-S et la PRO-X, il nous a été facile de comprendre que la dernière n’était pas adéquate pour notre marché, celle-ci ayant une suspension trop rigide pour la grande majorité des motoneigistes québécois. 

 Christian Barbeau, propriétaire de CM Barbeau concession Polaris du nord de la ville de Québec, en compagnie de Marc Thibeault du magazine Motoneiges.ca et de la nouvelle Polaris 800 H.O. Switchback PRO-S 2016.
Christian Barbeau, propriétaire de CM Barbeau concession Polaris du nord de la ville de Québec, en compagnie de Marc Thibeault du magazine Motoneiges.ca et de la nouvelle Polaris 800 H.O. Switchback PRO-S 2016.

Plateforme AXYS

La deuxième année d’une plateforme donne souvent place à de nombreux correctifs souvent minimes mais dans certains cas, plus importants. En fait, les ingénieurs travaillent en permanence sur des petites améliorations dont ils ne font pas toujours mention. Mais dans les faits, quand un manufacturier fait la promotion d’un changement, c’est souvent qu’il a corrigé une lacune de l’année précédente. Du côté de la Switchback, absolument rien ne figure à ce niveau, et c’est tant mieux ! Cela confirme que dès la première année, les ingénieurs de Polaris ont frappé dans le mille avec la nouvelle plateforme, qui est la pierre angulaire du véhicule. On peut en dire tout autant du nouveau concept de la suspension articulée PRO-XC à l’arrière présenté l’année dernière. Elle nous revient cette année sans aucun ajustement digne de mention, ce qui démontre clairement que la version 2015 était au point. Comme on le sait, l’efficacité d’une suspension dépend énormément de l’équilibre de la motoneige en ce qui a trait à la répartition du poids. C’est également un des éléments forts qui ressort clairement de la Switchback. Le pilote est plus centré sur la motoneige tout comme l’ensemble des masses du véhicule. Le concept est simple, mais toujours aussi difficile à atteindre : centraliser le maximum de poids, incluant le pilote, sur le point de pivot du véhicule. En plus d’améliorer le confort global du pilote, ce concept qui est recherché par tous les manufacturiers, améliore la maniabilité du véhicule et diminue l’effort pour le pilote. Si vous vous amusez à soulever l’avant et l’arrière du véhicule, vous constaterez que la différence de poids avant-arrière est moins évidente que par le passé, ce qui tend à démontrer cette centralisation des masses.

La nouvelle Polaris 800 H.O. Switchback PRO-S 2016

Moteur

Ayant fait clairement ses preuves lors de notre dernière saison, notre Switchback PRO-S revient avec le 800 Cleanfire H.O. présenté l’an dernier. Parmi ses nombreuses caractéristiques, soulignons l’allégement notable du vilebrequin de 2,5 lbs / 1,1 kg, ce qui contribue inévitablement à améliorer la réponse du moteur. Il faut comprendre que la première chose que votre moteur fait bouger est le vilebrequin lui-même. Polaris annonce une diminution « gigantesque » de 25 % de l’inertie causée par le vilebrequin, ce qui devrait se sentir encore cette saison sur la réponse du moteur. L’autre élément digne de mention est l’ajout du système de soupapes VForce de série. Ce système, utilisé par plusieurs pilotes de course, a pour objectif d’optimiser le mélange air-carburant à l’entrée du moteur et ainsi, améliorer la performance de ce dernier. Plusieurs autres éléments techniques tels que les soupapes d’échappement à contrôle électronique et le système d’admission et d’échappement à haute efficacité, rendent ce moteur plus performant.  Dans les coulisses l’an passé, on parlait d’un moteur qui développerait près de 165 chevaux-vapeur avec des accélérations époustouflantes, ce qui tend à se valider si on le compare aux autres 800 cm3 dans le marché. 

La nouvelle Polaris 800 H.O. Switchback PRO-S 2016

Caractéristiques de série

De série, notre Switchback PRO-S arrive avec un démarreur électrique et un pare-brise moyen, très pertinent pour les régions du nord du fleuve. Le modèle PRO-S propose toujours le cadran des anciennes générations PRO-RIDE qui fonctionne bien, mais qui aurait intérêt à être surdimensionné. Cependant, un cadran couleur optionnel et plus grand, bénéficiant de plusieurs fonctions intéressantes, est proposé. Tout comme la Rush, la série Switchback est équipée de phares à DEL de série à l’avant, un avancé très intéressant dans l’industrie. Le rangement de série est minimal, mais présent avec un coffre au-dessus du cadran qui est maintenant disponible. Les nouveaux contrôles électriques plus gros, plus ergonomiques et utilisables en mouvement sont maintenant offerts sur la Switchback. De plus, nous avons équipé notre monture de miroirs latéraux qui se fixent facilement à la cabine afin d’être « légaux » en sentiers. Pour avoir le portrait complet de la 800 H.O. Switchback PRO-S 2016, vous pouvez accéder à la fiche technique détaillée en cliquant sur ce lien.

Les suspensions situées à l’avant et à l’arrière sont toutes deux équipées d’amortisseurs Walker Evans de type piggyback, faciles à ajuster. Avec un écartement des skis de 42,5 pouces / 108 cm, les skis PRO-STEER sont toujours présents à l’avant. À l’arrière, la chenille RipSaw II de 15x137x1,25 pouces / 38,1x348x3,18 cm équipe la Switchback, les RipSaw étant utilisées avec succès par plusieurs manufacturiers dans le segment des hybrides. Avec le châssis AXYS, l’accès à l’amortisseur et aux ressorts situés à l’arrière est plus dégagé et rend plus facile l’ajustement de ce dernier.

Bénéficiant d’un look très tendance et sportif, la conception du capot et de l’habitacle du pilote est très réussie. À titre d’exemple, le système d’attaches des 2 panneaux latéraux est beaucoup plus facile à utiliser et mieux pensé. De plus, on peut enlever et remettre toute la partie du haut du capot en quelques secondes et ce, sans aucun outil. 

La nouvelle Polaris 800 H.O. Switchback PRO-S 2016

A quoi s’attendre

Comment doit-on aborder une deuxième saison avec un véhicule à première vue très similaire en tous points à sa version 2015 ? Avec confiance certes, si on se fie à la dernière saison, mais aussi avec une petite crainte que quelqu’un chez Polaris aurait eu la bonne idée, sans nous le dire, de changer une recette gagnante. Bien évidemment, nous allons faire le rodage dans les règles de l’art mais en même temps, nous devrons trouver comment atteindre les limites du véhicule. Après tout, il faut profiter de l’opportunité d’une deuxième année avec ce véhicule pour faire évoluer nos essais à un autre niveau. L’autre élément que nous allons pouvoir exploiter c’est d’aller chercher la contribution et l’opinion d’un deuxième pilote durant la saison, ce qui amènera une autre dimension à l’essai. 

L’objectif du segment dont fait partie ce véhicule est d’être en mesure de faire de longues randonnées dans différentes conditions de sentier, de bénéficier de hautes performances et à l’occasion, de pouvoir sortir dans la poudreuse. Nous avons eu la chance de faire plusieurs essais dans différents contextes l’an passé, mais une deuxième année nous donnera l’occasion d’élargir nos horizons et peut-être, de faire face à des conditions non rencontrées jusqu’à maintenant. La fiabilité du véhicule pourra également être évaluée sur 2 ans ainsi que sur 2 unités totalisant près de 10 000 km. Finalement, nous pourrons mettre à l’épreuve l’ensemble des conseils reçus de l’équipe de chez CM Barbeau sur les ajustements à faire au véhicule et ce, dès le début de saison. Faisons place au vrai test maintenant, soit le début de saison.

Motoneiges Ski-Doo