Polaris Pro-R 2011 : Si la tendance se maintient…

Liste des hôteliers

Bien que le mois de février nous permette de voir quelques bribes de ce que Polaris nous réserve pour 2011, les nouvelles Rush 800 Pro-R et RMK 800 Pro-R semblent confirmer que la tendance à positionner le châssis Pro-Ride comme cheval de bataille se maintient chez Polaris.  Il est clair que 2 modèles de motoneige ne font pas une flotte, mais il appert que le nom Pro-R semble être la nouvelle appellation pour les motoneiges « xtrème » de la marque destinée au grand public.  Ce créneau n’est pas nécessairement le plus élevé en nombre de ventes pour les manufacturiers, mais il est clairement celui qui sert de porte-étendard dans les campagnes de marketing des 4 grands.  Intégrer le puissant Cleanfire 800cc au châssis Pro-Ride ainsi qu’à la suspension Pro-Action dans une configuration comme la Pro-R nous confirme aussi cette tendance tout comme la version allongée du châssis qui bénéficie de la nouvelle suspension RMK Coil-over plus adaptée à la montagne.

Rush 800 Pro-R
Regardons de plus près cette nouvelle monture qui  a, il faut le dire, un look franchement réussi avec son  rutilant rouge mis en évidence pour 2011. Selon les données contenues dans  le média-kit fournit  par le manufacturier, la Pro-R reprend essentiellement le même châssis que nous avons connu dans la Rush 600 2010 avec l’ensemble des qualités qui y lui sont reliée.

L’arrivée du puissant 800cc avec sa technologie CleanFire risque fort de faire réapparaître Polaris dans la catégorie des motoneiges de sentiers musclés, segment de marché où Polaris était moins présent dans les dernières années. La combinaison  de la puissance des 154cv (modèle 2010) du Cleanfire 800, de la maniabilité exceptionnelle du châssis Pro-Ride ainsi que sa position de conduite unique feront certainement un succès de la Pro-R 800.  Il faut quand même être conscient que les versions Pro-R sont des versions plus robustes de la flotte Polaris en matière de suspension. Un peu comme les X chez Ski-Doo ou les SnoPro chez Arctic-Cat, les ressorts et amortisseurs sont plus rigides et destinés à ceux qui aiment un comportement plus dur dans les bosses.

Un nouveau système de financement pour les clubs de motoneigistes du Québec

Comme nous nous plaisons à la dire souvent, la deuxième année d’une plate-forme amène inévitablement des raffinements et améliorations importantes qui sont toujours très appréciés. C’est d’ailleurs à ce moment que nous recommandons aux amateurs d’acheter un nouveau concept tel que la technologie Pro-Ride. La Rush 800 Pro-R  ne fait pas exception à la règle car toutes ses composantes ont au moins une saison de vécue. Ceci dit, plusieurs faits saillants caractérisent la Pro-R :

  • Basé sur le châssis Pro-Ride et utilisant la suspension arrière Pro-Ride;
  • Diminution de 2.5 lbs des pièces mobiles internes du moteur CleanFire 800cc favorisant ainsi des accélérations plus rapides,  de meilleures reprises ainsi que de meilleures vitesses de pointe; 
  • Diminution totale de 7 lbs du silencieux;
  • Utilisation des amortisseurs Walker Evans Needle à 16 positions d’ajustement;
  • Nouveau système de refroidissement éliminant les problèmes de surchauffe du moteur dans des conditions de manque de neige;
  • Chenille RipSaw de 15x120x1.25 pouces donnant de meilleures accélérations et une très bonne performance au freinage.  

En plus des aspects officiellement annoncés par le manufacturier et après avoir visuellement observé de plus près la suspension arrière de la Pro-R, il appert que plusieurs éléments de la suspension Pro-Action ont été ajustés. En effet, certains points d’encrage au niveau de la géométrie arrière semble avoir été déplacés légèrement (quelques cm) tandis que l’angle d’attaque du traineau avant de la chenille, ainsi que ses points d’ancrage ont été ajustés. Bien que non perceptible au premier coup d’œil, ces deux éléments risquent de changer le comportement de la suspension de façon significative. En effet, le modèle 2010 de la Rush que nous avons actuellement à l’essai se comporte très bien dans la grande majorité des situations, mais qui nous fait vivre du talonnage à l’avant de la chenille principalement dans les bosses de +-6 pouces. Se pourrait-il que nos constats soient (voir l’article sur les premières impressions du Rush 600)  partagés par d’autres motoneigistes ainsi que par les ingénieurs de Polaris… ? Si ce n’est pas le cas, drôle de hasard car il n’y a pas de fumée sans feu dans ce bas monde ! Pour notre part, ces modifications augurent très bien pour nos essais lors du SnowShoot 2011 en mars prochain.

Démystifier la nouvelle Loi sur les véhicules hors route

RMK 800 Pro-R 155
Belle surprise de voir apparaître une version allongée du châssis Pro-R pour 2011. À la question que nous avions depuis l’arrivée de la Pro-Ride à savoir, comment vont-ils adapter ce châssis et surtout, la suspension Pro-Action dans une future version allongée, la réponse est simple : ils ne l’utiliseront vraisemblablement pas. De part son concept, cette suspension ne se prête pas vraiment bien à des motoneiges de montagnes. 

Par contre, la fiche technique du Pro-R nous apprend autre chose de très intéressant pour les motoneiges de montagnes.  Le poids de la suspension Pro-Ride n’est pas négligeable. En fait, le châssis Pro-Ride dans sa version allongée utilisant la nouvelle suspension RMK Coil-Over est drastiquement plus léger. En fait, la Rush 800 Pro-R 2011 accuse un 459 lbs à la pesée tandis que la RMK 800 Pro-R 155 ayant le même châssis mais pas la Pro-Action ne pèse que 431 lbs. Tout une surprise pour une motoneige de montagnes !  Nous avions d’ailleurs remarqué que le poids arrière de Rush 600 2010 semblait important malgré que le poids total de la motoneige soit dans les nouvelles normes de l’industrie.  La RMK 800 Pro-R  confirme cette théorie ce qui en fait une des motoneiges de montagnes les plus légères dans le marché. En plus de ces observations, voici les faits saillants de la RMK 800 Pro-R 155:

  • Châssis Pro-Ride Deep Snow plus léger issu de la technologie Pro-Ride utilisant de nouvelles  technologies d’assemblage;
  • Nouvelle suspension arrière de montagne RMK Coil-Over;
  • Centre de gravité du moteur mieux centré et positionné plus bas (identique dans le Rush);
  • Chenille légère série 5.1 de 15x155x2.4 pouces.

Outre ces éléments fondamentaux, notons également le pare choc avant du RMK qui est renforci par rapport au Rush ainsi que celui à l’arrière du tunnel. Mais à quoi pouvons-nous nous attendre de cette nouvelle RMK ? La barre est haute car bien que plus lourde, les RMK des dernières années qui étaient basées sur le châssis IQ ont établi plusieurs standards en matière de motoneiges de Montagnes. Plusieurs composantes gagnantes au niveau des suspensions et du moteur sont toujours là, mais le défi est de calibrer tous ces éléments sur une nouvelle plateforme. Le temps saura nous dire si cette nouvelle mouture livrera la marchandise, mais gageons que les ingénieurs de chez Polaris ont validé le concept !

Nouveauté : le casque CKX Contact

Conclusion
Comme toujours, il est certain qu’un essai  vaut mille mots dans notre domaine, mais en attendant ce moment toujours aussi exaltant, on peut quand même s’accorder pour dire que Polaris semble clairement décidé à reprendre du leadership dans la motoneige de sentiers et conserver celui-ci dans la montagne. Les nouvelles Rush 800 Pro-R ainsi que RMK 800 Pro-R 2011 sont de beaux exemples de la détermination de Polaris à « dominer tous les terrains » et se veut, peut-être, un prélude à d’autres belles surprises…  Mais ça, nous devrons attendre le 9 mars 2010 pour en savoir plus.

Les Motoneiges Géro