Premier regard et essai des Yamaha 2011

Liste des hôteliers

Déjà beaucoup de rumeurs circulent sur les modèles 2011: 180 HP?  Nouveau châssis? Nouvelle suspension?  Bref, comme à chaque année, les attentes des motoneigistes sont élevées envers les manufacturiers.

Yamaha nous a invités pour une randonnée d’essai avec un modèle 2011.  À notre grande surprise, les gens de la compagnie nous ont fait essayer un véhicule, sans nous donner le modèle et les spécifications de la motoneige, ceci afin de ne pas influencer notre jugement. Bonne idée…

 

Donc, au départ, la motoneige nous semble être un Apex (Voir ci-dessus), à l’oeil quelques petites différences sont apparentes,  la forme arrière du siège, avec un nouveau profil de côté, les sorties d’échappement sont légèrement rapprochées (Voir photo ci-dessous). Les panneaux latéraux avant ont également une nouvelle forme (Voir photo ci-dessous). Des nouveaux skis entièrement en composites (Voir photo ci-dessous) et un nouveau look du cadran attire également le regard… (Voir photo ci-dessous)


Les sorties de l’échappement sont plus rapprochées


Nouveaux panneaux latéraux


Nouveaux patins


Nouveau cadrans

Avant même avoir essayé la motoneige, quelques points laissent paraître une diminution de poids, les bras oscillants supérieurs avant sur plus petits que les années précédentes (Voir photo ci-dessous).  Les amortisseurs avant qui n’ont plus de réservoir externe (photo 0633).

Après avoir observé la suspension arrière, on peut remarquer que la chenille est plus longue qu’une version 121 pouces, et plus courte qu’une 136. Ayant un F-7 dans notre randonnée, il y a de très fortes chances que la chenille soit de 128 pouces… Regardez les points de fixations et la nouvelle plaque qui permet de garder le même tunnel, mais de reculer le point de fixation arrière de la suspension (Voir ci-dessous).

Dès le démarrage du moteur, on observe un son légèrement plus sourd, est-ce seulement les échappements qui sont différents? Est-ce une nouvelle cylindrée? Ou une configuration différente du moteur… À suivre…

YETI SnowMX lance sa gamme de systèmes de moto sur neige 2023

En sentier, un point est facilement remarquable, l’impression de légèreté… Le volant est tellement facile à tourner, qu’il demande un temps d’adaptation, les rumeurs de direction assistée, semblent de plus en plus véridiques. Comme il nous était interdit d’ouvrir le capot, ce ne sont toujours que des rumeurs… Il faut modérer les mouvements des bras pour quelques minutes car il est beaucoup plus facile de changer de direction rapidement sans mettre d’effort.  Ceux qui aiment avoir beaucoup de pression sur les skis mais malheureusement doivent subir la conséquence d’avoir une motoneige dure physiquement pour les épaules seront bien servis!

Un autre point remarquable est la réponse à bas et mi-régime.  Est-ce la calibration ou quelques chevaux de plus…??  Mais il est facile de remarquer que la performance est améliorée, l’accélération est remarquable tout comme la réponse à la sortie de virage. La révolution atteint très rapidement les 10300 tours par minute sans hésitation… Et ce sur de courtes distances… Petit élément à remarquer, un indice d’octane de 91 est recommandée… (Photo 0627)

Au niveau comportement en bosse maintenant.  Nous rencontré toutes sortes  de conditions durant nos 165 kilomètres.  Dans les grosses bosses de fin de journée, cette machine tire bien son épingle du jeu, il n’y a pas de sentiment d’être projeté à moyenne vitesse, et même si les amortisseurs avant semblent plus petits ils font très bien le travail.

Le seul point négatif demeure le confort dans les petites bosses, la suspension arrière était trop rigide pour réagir avec souplesse…

Bref, cette nouvelle façon de faire de Yamaha est très intéressante, elle nous laisse sur notre appétit, car bien sûr il était interdit de faire des essais de performance en sentier, donc on demeure sur des impressions.  Sans aucun doute cette motoneige a subit de belles améliorations sur ses consœurs des années précédentes. Au niveau du comportement général et  de la performance…  La date fixée pour obtenir les spécifications est le 2 février.  Motoneiges.ca va se faire le plaisir de vous transmettre ces informations.

Offre d'emploi : Coordonnateur(trice) de la salle des nouvelles

Un gros merci à Yamaha pour l’invitation et plus particulièrement à John notre hôte pour la journée.


Notre chroniqueur Stéphane Miville au guidon d’une Yamaha 2011

Auberge du Draveur - Motoneige