Premières impressions de Denis sur son ensemble de motoneige 509

Premières impressions de Denis sur son ensemble de motoneige 509

Nous y voilà ! Après plusieurs mois d’attente, j’ai pu enfin faire mes deux premières sorties de la saison en motoneige. J’ai pu rouler un bon 400 km dans des conditions de neige de début de saison, mais avec un mercure oscillant entre -5 C et -15 C. Je suis prêt à partager mes premières impressions de mon nouvel ensemble 509.

En effet, au cours des dernières semaines, j’ai reçu un casque Delta R4 Ignite, un manteau R-200 avec doublure isolée, un pantalon Range isolé, des bottes Raid et des gants Range.


Mon ensemble 509 avant ma première sortie

Dès que j’ai mis les vêtements, j’ai remarqué la qualité des matériaux et le soin apporté à l’esthétique et à la finition de chacun des items. Je n’ai pas pu passer à côté du souci de certains détails qui font la différence entre un vêtement qu’on aime et un autre qu’on adore. Par exemple, la façon dont les fermetures éclair s’ouvrent et permettent d’enfiler et retirer facilement le pantalon avec nos bottes aux pieds.

Après avoir porté mon ensemble 509, je dois dire que le confort est au rendez-vous. Le manteau, les gants et les bottes offrent une très bonne protection contre le froid. On ne sent pas d’infiltration d’air. Bien entendu, il me faudra attendre encore quelques semaines pour pouvoir tester ces vêtements à des températures extrêmes, mais pour avoir roulé à -15 C avec ces derniers, je suis très optimiste.

Casque Delta R4

Jusqu’à présent, j’ai pu rouler avec mes lunettes de prescription sans problème. Lorsque mes verres sont froids, je laisse la visière entrouverte quelques minutes et je peux ensuite la fermer complètement. Je peux aussi enfiler le casque avec mes lunettes au visage ce qui est aussi pour moi un avantage significatif lorsque je porte un balaclava. En effet, comme ce casque est de type modulaire, on peut le mettre sur la tête en position ouverte.

Plateforme Marlon Xplore Pro II- année 2

Lorsqu’on roule avec le casque, c’est assez froid au niveau du bas du visage, même avec la trappe avant complètement fermée. Cela dit, j’ai enlevé la bavette, ce qui permet probablement au vent de s’infiltrer par le bas du casque. La raison pour laquelle je l’avais retiré était que j’avais la bavette en plein visage lorsque j’ouvrais le casque. Au cours de mes prochaines sorties, je vais remettre la bavette en place pour voir si l’air continue de s’infiltrer.

Pour le reste, mon expérience avec ce casque est très satisfaisante. Prendre note que j’ai toujours roulé avec le casque alors que celui-ci était branché. Je n’ai pas eu de buée ni de givre dans la visière jusqu’à présent. Lors de mes prochaines sorties, je vais tester le casque dans la poussière de neige en suivant mon compagnon de randonnée de plus près afin de voir si du givre ou de la buée va se former à la longue.

Comme vous le constatez, il me reste beaucoup de tests à effectuer sur ce casque avant de tirer mes conclusions finales. Il en est de même avec les autres items de mon ensemble 509.

Vous pourrez lire mes articles d’essais pour chacun de ces items au cours de la saison sur Motoneiges.ca.

 

Auberge du Draveur - Motoneige