Le projet Nouvelle-France est un centre de villégiature, de calibre international, composé d’unités d’hébergement de niveau 4 étoiles, entre lac et montagnes, avec une restauration gastronomique, boutique, salles de réunion, traitement esthétique, massothérapie et un spa, une construction certifiée leed utilisant l’énergie propre aux abords du Lac York à Murdochville. 

La destination se différencie nettement de la concurrence régionale et québécoise par son potentiel de programmation exceptionnel en hiver : plus de neige, plus tôt et plus longtemps, au carrefour des réseaux de sentiers fédérés de motoneige, quatre sommets facilement accessibles pour le ski hors piste, un centre de ski alpin, des sentiers de randonnée. La notoriété de Murdochville comme destination de neige exceptionnelle est en croissance constante et favorisée par les changements climatiques. Nous voulons séduire la clientèle internationale dans une stratégie soutenue et concurrentielle. 

Une destination qui possède des atouts majeurs pour soutenir une programmation estivale attrayante : le Centre d’interprétation du cuivre, terrain de golf, le carrefour de sentiers fédérés de quad, la proximité de 3 parcs nationaux, le lac York et les environs avec ses sentiers pédestres et lacs propices à la pêche sportive et au nautisme ainsi que quatre réputées rivières à saumons de l’Atlantique à proximité de Murdochville. 

Les marchés cibles sont le Québec, les Maritimes, l’Ontario, la Nouvelle-Angleterre, l’Europe occidentale et les autres pays ciblés par Québec Maritime. 

Le plan d’affaires du projet Nouvelle-France a été déposé en mai 2011 au Gouvernement du Québec par un promoteur privé accompagné d’un groupe d’investisseurs qui, pour l’instant, gardent l’anonymat. Le député de Gaspé, Monsieur Georges Mamelonet défend le dossier avec acharnement et conviction depuis le dépôt du projet. 

Le projet reçoit l’appui unanime des principaux décideurs régionaux et même de la part de l’hôtelier actuel de Murdochville. La vision associative du promoteur avec les entreprises locales de services en tourisme d’aventure et les organismes de gestion de la récréation sur le territoire sont des indicateurs importants de compétence et de qualité des services aux visiteurs. L’établissement se différencie nettement de la concurrence régionale et nationale par sa localisation (lac et montagnes, carrefour de sentiers récréatifs), par son potentiel hivernal exceptionnel et facilement accessible, ce qui en fait une destination unique au Québec. Sa faisabilité commerciale a été démontrée par une étude exhaustive de l’offre et de la demande pour des établissements comparables et pour elle-même à Murdochville. L’addition d’un établissement de niveau 4 étoiles en Gaspésie contribue à diminuer un important déficit régional en matière de qualité par rapport à l’ensemble du Québec. 

Avant d’entreprendre la réalisation de cet important projet pour Murdochville et la Gaspésie, certains facteurs de réussite demeurent à confirmer. Parmi ceux-ci, l’implication financière des partenaires gouvernementaux et régionaux constitue la première condition de poursuite du projet. Or, le promoteur demande que le gouvernement du Québec soit au rendez-vous en devenant un partenaire essentiel à la réussite du projet de l’Auberge Nouvelle-France. Le coût total du projet, tel que présenté rejoint un investissement de 18M$ dont 16M$ provenant du promoteur et de son groupe d’investisseurs. Une demande d’aide financière de 2M$ est présentement à l’étude pour compléter le montage financier qui pourra permettre le début des travaux au printemps 2012. 

Aujourd’hui, le promoteur du projet Nouvelle-France lance un ultimatum de trente jours au gouvernement du Québec pour conclure des ententes écrites entre les deux parties, sans quoi, Murdochville risque de perdre des capitaux privés, une denrée rare depuis plusieurs années, pour développer la Gaspésie. La participation financière du gouvernement est pour le promoteur un message d’acceptation social lui démontrant qu’il est le bienvenue dans notre belle Gaspésie. 

Le promoteur demeure optimiste quant à l’ouverture de nos décideurs politiques. Il se dit confiant de pouvoir réaliser son rêve à Murdochville à court terme. 
Un nouveau système de financement pour les clubs de motoneigistes du Québec
Grand Salon Motoneige Quad 2022