Protection du Gros Gibier (Cerf de Virginie et Orignaux)

Liste des hôteliers

Une attention particulière doit être portée aux déplacements motorisés en forêt

 

Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune tient à rappeler aux citoyens que les cerfs de Virginie et les orignaux, affaiblis par l’hiver en raison de la neige, du manque de nourriture et de l’épuisement de leurs réserves de graisse, sont des animaux particulièrement vulnérables en cette période de l’année. Afin de préserver la quiétude de la faune, il est donc recommandé aux utilisateurs de véhicules motorisés comme la motoneige de prendre certaines mesures de précaution lorsque la présence d’un orignal ou d’un cerf de Virginie est constatée.

 

À cet effet, il est fortement suggéré de diminuer la vitesse de l’engin afin d’éviter les collisions, d’apeurer l’animal et de l’éloigner de son ravage, ainsi que pour limiter le stress des femelles dont la gestation est avancée.

 

Mentionnons aussi qu’il est strictement interdit de pourchasser, blesser ou tuer un animal à l’aide d’un véhicule motorisé ou de déranger les orignaux ou les cerfs de Virginie dans leur ravage. La personne qui pourchasse un animal ou dérange le gros gibier dans un ravage est passible d’une amende minimale de 1 825 $. La réglementation en vigueur vise, entre autres, à protéger le gibier affaibli, qui reprend des forces graduellement avec l’arrivée du printemps.

 

Les citoyens sont invités à poursuivre leur collaboration en signalant tout acte de braconnage ou geste allant à l’encontre de la protection de la faune, de ses habitats ou du milieu naturel en communiquant avec S. O. S. Braconnage au numéro sans frais 1 800 463‑2191 ou avec le bureau de la protection de la faune le plus près (www.mrnf.gouv.qc.ca/fr/faune-adresses-regions/). Ce service est gratuit et confidentiel.

BRP annonce des motos électriques Can-Am