Que fait la ministre du Tourisme pour protéger l’industrie?

Première neige dans plusieurs régions du Québec

Alors que le dossier de la fiscalité agricole n’est toujours pas réglé et que l’accès aux  entiers de motoneige est encore bloqué, le député de Drummond et porte-parole de l’opposition officielle en matière développement des régions et de tourisme s’inquiète grandement pour la saison touristique hivernale qui est en péril et déplore l’inaction de la ministre du Tourisme, Françoise Gauthier.

Questionnée à l’Assemblée nationale à ce sujet, la ministre Gauthier n’a pas été en mesure de dissiper les inquiétudes des divers intervenants touristiques des régions qui craignent de subir les contrecoups de ces moyens de pression. «Déjà les effets négatifs ont commencé à se faire sentir. Des touristes annulent leurs forfaits et les ventes de motoneiges et d’équipements sont en baisse. La ministre Gauthier ne peut se contenter de badiner en Chambre, elle doit défendre avec vigueur les intérêts de l’industrie touristique. Nous sommes à la mi-décembre, il est minuit moins cinq et il faut agir rapidement», a expliqué M. Jutras.

Le député de Drummond rappelle que l’industrie de la motoneige est très importante pour les régions du Québec. «La pratique de la motoneige génère des retombées économique de près de un milliard de dollars, il s’agit d’une industrie vitale pour l’économie de certaines régions, notamment pour les établissements d’hébergement, les restaurants, les stations-service, les concessionnaires, etc. La ministre doit réaliser l’urgence de la situation et mettre les pressions nécessaires pour résoudre ce conflit qui pénalise grandement l’industrie touristique», a conclu le porte-parole.
 

YETI SnowMX lance sa gamme de systèmes de moto sur neige 2023
Les Motoneiges Géro