Randonnée Média Hautes Laurentides 24 au 26 janvier 2009 (deuxième partie)

Randonnée Média Hautes Laurentides 24 au 26 janvier 2009

Après une bonne nuit de sommeil dans un luxueux chalet du Village Windigo (www.lewindigo.com) et un excellent déjeuner servi dans le chalet principal, le départ pour la deuxième journée de notre périple s’est effectué par une température froide de la fin janvier.

Pour notre premier arrêt, nous découvrons les fameuses chutes Windigo. Ces chutes sont facilement accessibles en motoneiges. Une passerelle a été aménagée  pour pouvoir s’en approcher et les observer de plus près. Les responsables ont même poussé l’audace jusqu’à installer un éclairage spécial qui permet de les admirer tous les vendredis et samedis soir.

Nous enfourchons ensuite nos montures pour nous diriger vers la première de plusieurs pourvoiries que nous visiterons aujourd’hui, il s’agit du Club Fontbrune (www.club-fontbrune.qc.ca).

À quelques kilomètres de là, toujours sur les rives du réservoir Baskatong, nous entrons au Rabaska Lodge (www.lerabaska.com) où Martin Gamache et Dominique Coquel nous accueillent. L’endroit est reconnu pour sa chaleur et sa beauté. Il vaut la peine de s’y arrêter pour un rafraîchissement ou un bon café près du foyer en bonne compagnie.

 La journée va bon train quand nous nous remettons en route vers le Club Notawissi (www.notawissi.com) situé sur les rives du lac portant le même nom et où nous nous arrêterons pour le diner. Encore une fois, nous pouvons apprécier la qualité des sentiers des Hautes Laurentides. Il est toujours plaisant de pouvoir rouler dans des sentiers larges et bien entretenus. De plus, toute cette région offre des circuits en boucles qui ne sont jamais à plus de 50 ou 60 km des différents relais ou pourvoiries.

Après une autre étape où l’un de nous s’est même enlisé en tentant de quitter le sentier, mon coup de cœur de la journée va pour le paysage qui s’offre à nous lorsque nous arrivons à Ste-Anne-du-Lac. Cette petite municipalité sise en bordure du lac Tapani nous accueille avec ses services d’essence, de restauration et d’hébergement. En effet, le Resto-Bar Relais du Touriste (819-586-2020) situé sur la rue principale offre repas et chambres en plus d’être le relais officiel du club de motoneige Piteman.

Le soleil s’est déjà couché lorsque nous atteignons notre port d’attache pour le souper, la soirée et la nuit à la pourvoirie Mekoos (www.mekoos.com) .  Le Mekoos, c’est une forêt de 346 km carrés, parsemée de 135 lacs. Bordé à l’ouest par la magnifique rivière du Lièvre, sur plus de 40 km. Son territoire est aussi sillonné par 500 km de sentiers, quel merveilleux terrain de jeux !

Motoneiges Yamaha 2023 – Changements à saveur de prudence et patience

Il faut bien que la journée se termine. Je vous invite donc à revenir pour découvrir la troisième journée de notre périple dans les Hautes Laurentides. Bonne semaine à tous !

Pour lire le récit de la première journée, cliquer ici.

Auberge du Draveur - Motoneige