Randonnée Nouveau-Brunswick 24 au 27 février 2015 – Première partie

Randonnée Nouveau-Brunswick 24 au 27 février 2015 - Première partie

Au début de la saison 2014-2015, la Fédération des Clubs de Motoneige du Nouveau-Brunswick a invité le Magazine Motoneiges.ca à venir découvrir ses sentiers. Du 24 au 27 février 2015, un groupe de 4 collaborateurs a parcouru environ 850 km à la découverte de la partie nord de la province, soit les zones 1 et 2 de la carte provinciale. Dans mon cas, c’était ma deuxième visite dans cette région du Nouveau-Brunswick qu’on appelle aussi « Odyssée du Nord. ».

Randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick Randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick

Cette province qui compte une population d’un peu plus de 750 000 personnes, a un réseau d’environ 7 600 km de sentiers qui sont entretenus par les bénévoles des 52 clubs membres de la FCMNB. Le site internet de la Fédération (www.nbfsc.com ) regroupe toute l’information nécessaire avant de s’aventurer sur les sentiers. En plus de la carte provinciale des sentiers qui regroupe maintenant les 5 zones, la compagnie TrakMaps produit elle aussi une carte pour GPS. Finalement, une carte interactive très précise connue sous l’acronyme « isnowtrailnb » est disponible pour les téléphones intelligents. Elle fonctionne en tout temps sans aucun signal cellulaire ou Wi-Fi grâce au système GPS. 

 
Randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick Randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick

La porte d’entrée que nous avons utilisée est située au nord-ouest de la province, soit le sentier FCMQ  #85 qui va de Rivière-du-Loup jusqu’à la frontière et qui devient ensuite le sentier FCMNB  #12 jusqu’à Saint-Jacques / Edmundston. Les intersections sont généralement très bien indiquées au Nouveau-Brunswick comme en fait foi la photo ci-dessus. Pour cette première journée, nous avons continué notre route jusqu’au Quality Inn Grand-Sault en traversant les municipalités de Saint-Basile et de Saint-Léonard et en ayant la chance d’être guidés par nul autre que notre bon ami Yves Cormier qui nous avait aussi grandement aidés dans la planification de toute cette randonnée de 4 jours.

 
Randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick Randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick

Le trajet prévu pour notre deuxième journée nous amènera jusqu’à la ville de Bathurst située sur la côte est de la province. Nous utiliserons les sentiers #23 et #19 et la distance prévue est de 325 km environ.  Les premiers 30 km se font  sur un sentier tantôt étroit, partiellement en forêt et au travers des champs, très peu signalisé et qui n’avait pas été surfacé depuis quelque temps. Heureusement, le sentier #23 devient rapidement beaucoup plus accueillant, ressemblant de plus en plus à une autoroute de neige. Nous traversons la petite municipalité rurale de Riley Brook et en profitons pour faire le plein au dépanneur du village, dernière pompe à essence pour le trajet. Les autres points de ravitaillement jusqu’à Bathurst seront tous des réservoirs hors terre situés dans des relais de motoneige. 

 
Randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick Randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick

Après un petit détour du côté de Serpentine Lake pour un ravitaillement rapide, nous nous arrêterons ensuite au Governor’s Lodge pour le diner. Cet endroit est aussi connu sous le nom de Popple Depot.  C’est à partir de cet endroit où commence la section du sentier #23 qu’on appelle « Piston Alley », section de sentier reconnue pour les dommages infligés aux moteurs des motoneiges. En effet, un sentier qui est entretenu sur 4 largeurs de surfaceuse et qui est une ligne droite d’une dizaine de km sans dénivellation a tendance à encourager certains motoneigistes à rouler un peu plus vite qu’à l’habitude. Nous atteignons ensuite Nepisiguit Falls, refaisant le plein une dernière fois sous une neige très forte pour pouvoir parcourir les derniers km nous séparant de Bathurst et du « Atlantic Host Hotel » dont je vous reparlerai plus amplement dans mon prochain article.

 
Randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick Randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick

Tout au long de notre périple, nous avons découvert que le Nouveau-Brunswick est une province très accueillante pour les motoneigistes québecois. En effet, c’est une province où les gens sont en majorité bilingues, surtout dans sa partie nord-ouest.  En tant que motoneigiste, on se sent toujours bienvenu et apprécié. De plus, il n’y a aucune limite de vitesse sur les sentiers, on demande seulement de conduire de façon sécuritaire. Finalement, une bonne proportion des sentiers que nous avons parcourus se retrouvaient sur d’anciens chemins forestiers qui sont maintenant accessibles l’hiver pour le bonheur des motoneigistes. 

 
Randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick Randonnée de motoneige au Nouveau-Brunswick

 

Polaris 2022 – Plus de puissance et de contrôle en hors piste
Auberge du Draveur - Motoneige