Rappel aux motoneigistes de conduire prudemment

Liste des hôteliers

Une attention particulière est de mise lorsque la température est clémente

QUEEN’S PARK, ON, le 2 fév. /CNW/ – Comme la température est exceptionnellement clémente dans plusieurs régions de la province, nous recommandons vivement aux motoneigistes de vérifier l’état de la glace sur les cours d’eau et de suivre quelques conseils de sécurité de base pour profiter d’une saison hivernale agréable.

"La plupart des décès liés à la pratique de la motoneige surviennent hors des sentiers balisés et après la tombée du jour. L’alcool, la vitesse excessive et la conduite sur la glace mince en sont les causes les plus fréquentes. J’incite tous les conducteurs et les passagers à prendre les précautions nécessaires pour éviter qu’une randonnée finisse en tragédie", a déclaré aujourd’hui Harinder Takhar, ministre des Transports.

Selon un rapport récent publié par l’Institut canadien d’information sur la santé, les incidents de motoneige représentent la cause principale des blessures liées aux activités récréatives et aux sports d’hiver, et les jeunes  sont les plus à risque. En moyenne chaque hiver, entre 30 et 40 personnes perdent la vie et plus de 300 se blessent en faisant de la motoneige en Ontario.

"Notre gouvernement reconnaît que les blessures liées à la pratique de la motoneige font partie des problèmes de santé les plus facilement évitables auxquels fait face l’Ontario, particulièrement chez les jeunes", a affirmé Jim Watson, ministre de la Promotion de la santé. "Notre gouvernement s’est engagé à promouvoir la santé et la sécurité de tous les Ontariens, voilà pourquoi nous élaborons actuellement une vaste stratégie provinciale pour la prévention des blessures liées à la motoneige."

La glace et la motoneige

  • L’état de la glace est imprévisible et peut changer rapidement. Il faut donc éviter de faire de la motoneige sur les lacs et cours d’eau gelés qui ne font pas partie d’un sentier de motoneige aménagé par un club de motoneige.
  • Lorsque vous devez vous déplacer sur de la glace, vérifiez toujours l’état de la glace avant de vous y aventurer et restez sur les sentiers qui ont été balisés par le club de motoneige local.
  • Portez des vêtements de motoneige flottants et transportez des pics à glace, afin d’améliorer vos chances de survie si la glace cède ou si vous vous retrouvez en eau libre.

Pas d’alcool en motoneige

  • L’alcool altère le jugement et les délais de réaction en plus d’accroître la fatigue et le risque d’hypothermie.
  • La loi interdit de conduire un véhicule après avoir consommé de l’alcool. En outre, une telle infraction peut avoir un effet sur le dossier de conducteur et sur les primes d’assurance.

Vitesse excessive

  • Observez toujours les limitations de vitesse qui sont indiquées sur les sentiers et les routes. Sauf indication contraire, la vitesse est généralement limitée à 50 km/h sur les sentiers.

Randonnées la nuit

  • Puisque la visibilité est réduite la nuit, ralentissez. Il est plus difficile, la nuit, de discerner les obstacles tels que les pierres, les arbres, les clôtures et les barrières.
  • Une motoneige doit toujours être équipée d’un phare avant et de feux arrière qui fonctionnent.
  • Portez des vêtements qui réfléchissent la lumière.
  • Evitez de conduire seul.
  • Si vous devez vous arrêter sur une route ou un sentier, garez-vous sur le côté et laissez la motoneige en marche pour que ses feux soient visibles pour les véhicules qui circulent à cet endroit.

Protégez-vous des éléments

  • Portez toujours un casque approuvé.
  • Portez plusieurs couches de vêtements chauds, à l’épreuve du vent et de l’eau.
  • Pour réduire l’éblouissement causé par le soleil ou vous protéger contre la cécité des neiges, dotez votre casque d’une visière, portez des lunettes de soleil protégeant contre le rayonnement ultraviolet ou des lunettes de protection.

Le gouvernement provincial et l’Ontario Federation of Snowmobile Clubs(OFSC) collaborent pour inciter les motoneigistes à avoir un permis de motoneigiste et à faire leurs randonnées sur des sentiers autorisés par l’OFSC, ceux-ci étant aménagés et balisés pour accroître la sécurité des motoneigistes. L’Ontario jouit du plus vaste réseau de sentiers de motoneige du monde. Le réseau comprend plus de 41 000 kilomètres de sentiers aménagés par l’OFSC.

Le début de la saison de motoneige 2021-2022 approche rapidement !

Renseignements:
 Stephanie Nadalin
 Bureau du ministre
  (416) 327-1815;

 Bob Nichols
 Direction des communications
 (416) 327-1158
 
 Demandes de renseignements
 (416) 235-4686 (RGT)
 1-800-268-4686 (sans frais)

Les Motoneiges Géro