Remorques Altrek, une qualité de fabrication exceptionnelle

Liste des hôteliers

La saison 2005-2006 vient à peine d'être lancée dans plusieurs régions du Québec et déjà, on peut affirmer que celle-ci restera dans nos mémoires suite au dénouement du dossier de l'UPA. Cette situation a eu plusieurs conséquences négatives dans l'industrie de la motoneige de par l'incertitude provoquée par le conflit. Le malheur des uns faisant souvent le bonheur des autres, le marché des remorques a eu un essor exceptionnel cet automne dû à cette même situation. En effet, les adeptes de notre sport qui se sont retrouvés avec des motoneiges neuves sans pouvoir les essayer ont pris les grands moyens pour vivre leur passion. Selon M. André Brunet de Remorques Morin situé sur le Boulevard Hamel à Québec, les ventes de remorques fermés ont été exceptionnelles cet automne et particulièrement pour les produits de Altrek.

Les entreprises Altrek situées près de Drummondville conçoivent et fabriquent des remorques de motoneige, simples ou doubles, entièrement en aluminium. La grande particularité de ces remorques est bien évidemment le poids de celles-ci dû à l'utilisation de l'Aluminium dans la grande majorité des composantes. Les bénéfices sont nombreux mais notons l'économie de carburant appréciable ainsi que la maniabilité préservée du véhicule tirant la remorque. En effet, une remorques légère et bien balancée handicape beaucoup moins le véhicule lors de la conduite sur de long trajet ce qui caractérise les remorques Altrek. La remorque que nous avons essayée est le modèle simple de base et le véhicule utilisé pour le transport de celle-ci est un Susuki XL7 de 185 CV, ce qui peut être considéré comme une capacité de remorquage moyenne. À noter que la remorque d'essai a 4 ans d'usure ce qui est idéal pour un essais afin de constater la résistance de la remorque aux rigueurs de nos routes.

Un des premiers vrai « test » que nous avons fait a été le trajet Québec-Saguenay dans la réserve faunique des Laurentides, l'endroit idéal pour avoir l'heure juste sur une remorque. Étant régulièrement dans le parc à toutes les deux semaines, je n'ai vraiment pas été déçu du comportement de la remorque. En effet, ma destination était le pied des monts Valins ce qui donne près de 275km de mon point de départ. Sans remorque en hivers, ce trajet coûte 35$ au mieux avec le XL7. Avec la remorque et une motoneige Ski-Doo GSX à bord, le trajet n'a coûté que 6$ de plus à la pompe (à un prix moyen de 93 cents le litre). Mais ce qui est encore plus intéressant est le comportement de la remorque durant tout le trajet. C'est une remorque excessivement bien conçue qui offre une résistance minimale au véhicule. Voyons maintenant les raisons de cette performance et les caractéristiques de la remorque essayée.

Tout d'abord, parlons de la forme aérodynamique de la remorque qui offre peu de résistance au vent. L'ensemble du chassis composant couvercle de la remorque est fait en aluminium et celui-ci, qui est fermé, protège complètement la motoneige. Chez Altrek, on a choisi de lever complètement de dôme de protection afin d'accéder à la plate forme. Ce système à pour avantage que les pièces mobiles du système d'ouverture sont toujours protégés. Aucune pièce qui pourrait être abîmée par les intempéries n'est à l'extérieur quand le dôme est fermé. La configuration des rebords de la remorque qui s'emboute dans le dôme empêche neige et eau de pénétrer à l'intérieur. Pour accéder à la remorque avec une motoneige, des amortisseurs assure l'ouverture du dôme en permanance. Des plaques de plastique avec des guides de ski ainsi que des crampons pour la chenille assure une glisse facile et droite évitant d'avoir à prendre un élan. Pour fixer la motoneige, le traditionnel système de barre appuyant les skis au sol est utilisé. Fait à noter, afin d'assurer une bascule de la plate-forme toujours en ligne avec la pôle de la remorque, un bras oscillent sert de guide. Celle-ci peut également servir de barrure de sécurité en position baissé grâce à ses multi-positions. Finalement, les roues de 13 pouces étroites contribuent également à l'efficacité de celle-ci.

En conclusion, un seul point est à faire attention : les amortisseurs du modèle essayé ont faiblis avec l'âge, ce qui a pour conséquence que le dôme peut s'affaisser au moment de la bascule (en reculant la motoneige). Un système de barrure de sécurité en position ouvert serait souhaité. Mais il faut donner une mention spéciale à la qualité générale de fabrication de la remorque qui est irréprochable tout comme son comportement sur la route qui est exceptionnel. C'est définitivement une des meilleures remorques pour motoneige actuellement sur le marché et nous la recommandons fortement

Voici quelques photos supplémentaires de cette remorque:

 

Auberge du Draveur - Motoneige