Renegade X-RS 900 ACE Turbo 2019 – Mon bilan de saison

Renegade X-RS 900 ACE Turbo 2019 – Mon bilan de saison

 

Renegade X-RS 900 ACE Turbo 2019 – Mon bilan de saison - motoneiges - motoneigistes

On est déjà rendu à la fin de la saison. Les journées sont beaucoup plus longues et la force du soleil nous rappelle que le printemps est maintenant bien installé. Il s’agit aussi d’une des plus belles périodes de la saison puisque les conditions climatiques ainsi que l’état des sentiers sont souvent à leur maximum.

Ce n’est pas sans un gros pincement au cœur que je dois me rendre à l’évidence… Il ne me reste plus que quelques randonnées devant moi avant de passer définitivement en mode été ! C’est aussi le temps pour moi de vous livrer mon bilan de saison de la Renegade X-RS 900 ACE Turbo 2019 de Ski-Doo.

Motorisation

Renegade X-RS 900 ACE Turbo 2019 – Mon bilan de saison - motoneiges - motoneigistes

Pour 2019, la grosse nouveauté chez Ski-Doo est, sans contredit, l’arrivée tant attendue du premier moteur turbo de série offert par le fabricant, soit le Rotax 900 ACE Turbo. En combinant ce moteur avec la plateforme Gen4 dans l’ensemble X-RS, on est devant une motoneige qui est en mesure de répondre aux attentes des motoneigistes les plus exigeants. 

Comme vous avez pu le lire dans mon bilan de mi-saison (lire l’article…), j’ai grandement apprécié ce moteur puisqu’il est à la fois doux et puissant et nous pousse quelquefois à dire « Wow ! » dans notre casque. En lisant ces lignes, il faut toujours garder en tête que c’est un moteur de 150 HP et dans cette classe, elle excelle !

Les trois modes sont très différents les uns des autres. En mode ECO, tout est plus progressif… Je l’ai essayé bien entendu, mais, force est d’admettre que ce mode sur un moteur turbo sur un X-RS, c’est vraiment bizarre… Si le fabricant enlevait le mode ECO sur la X-RS, je ne crois pas que les propriétaires le mentionneraient. Ce mode est là, mais est-il vraiment utilisé sur la Renegade X-RS ? J’en doute.

Ski-Doo Renegade XR-S 2022, le plaisir y est!

Les modes NORMAL et SPORT sont vraiment différents et, en ce qui me concerne, sont conçus pour des besoins complètement différents. Dans de larges sentiers rectilignes, ou dans de vastes étendues planes, ou sur des lacs, le mode sport est vraiment impressionnant. Le moteur est prompt à répondre au moindre changement sur la manette à gaz. La réponse est excessivement vive.

En mode normal, la réponse est aussi rapide, mais plus tempérée… Oui, ça clenche, mais avec une certaine retenue. Ainsi, lorsqu’on circule en sentiers et que le parcours est moindrement sinueux, je roule en mode NORMAL. Ainsi, j’ai dû rouler au-dessus de 90 % du temps dans ce mode au cours de la saison. La motoneige demeure ainsi plus facile à contrôler principalement dans les virages et les bosses.

Le travail des poulies est remarquablement doux. La puissance du moteur est transmise très efficacement à la chenille. Lors des départs brusques, on ne sent pas de « coup » lorsque la poulie primaire se referme sur la courroie. Ceci se fait en douceur ce qui prolonge la durée de vie des courroies. Cela dit, mis à part des ajustements occasionnels de la hauteur de la courroie dans la poulie secondaire, tout s’est bien passé et on roule avec la même courroie depuis le tout début de la saison.

Châssis

J’ai grandement apprécié les qualités du châssis Gen4 lors de cet essai et cela tant au niveau de la facilité de contrôle qu’au niveau de la position de conduite. La position est confortable ce qui nous permet de parcourir de longues distances en minimisant la fatigue. 

On a aussi installé des accessoires LinQ sur l’arrière du tunnel ce qui nous a permis d’apporter avec nous un réservoir LinQ de 14 litres ainsi qu’un sac LinQ. 

Renegade X-RS 900 ACE Turbo 2019 – Mon bilan de saison - motoneiges - motoneigistes

Suspension

La suspension avant RAS3 et rMotion à l’arrière procure un grand confort. Les amortisseurs KYB ajustables nous permettent de toujours trouver position afin de maximiser le confort. L’unité que j’ai roulée était équipée des ajustements sur les marchepieds. Ceci facilite les ajustements lorsque ceux-ci sont nécessaires. 

Essai de l’ensemble une pièce PEAK : premier contact

Conduite

La conduite de cette motoneige était assez précise ce qui rendait les randonnées agréables. On se sent en confiance même si on sent tout de même plus de poids à l’avant étant donné qu’il s’agit d’un moteur 4 temps. Dans les parcours bosselés les X-RS sont très agiles, mais avec un moteur 4 temps, on doit travailler un peu plus fort si on les négocie à plus haute vitesse. De plus, en neige démêlée ou lorsqu’il y a une bonne accumulation de neige dans le sentier, les virages sont un peu plus ardus à cause du devant un peu plus pesant.

J’apprécie beaucoup les skis Pilot TS même s’ils ne sont pas parfaits. En effet, sur des surfaces durcies, on remarque une tendance à faire du louvoiement, cependant, le fait de pouvoir ajuster la hauteur de la lisse me fait vite oublier cela. 

Poste de pilotage

Ici, Ski-Doo a réellement fait ses devoirs. La position de conduite est confortable et permet de passer librement de gauche à droite dans les virages serrés. Les cadrans sont faciles à consulter lorsqu’on roule et le fait de pouvoir changer les informations à partir du guidon est génial. On retrouve sur ces cadrans toute l’information nécessaire au conducteur incluant le second compteur journalier et l’horloge. 

La seule chose qui m’a surpris sur cette motoneige est le levier mécanique pour la marche arrière. Je me serais attendu à avoir une marche arrière électrique qu’on peut activer à partir du guidon. Ceci n’est vraiment pas un réel inconvénient, mais c’est assez unique sur les modèles récents chez Ski-Doo.

Si vous optez pour un Renegade X-RS afin de faire de longues randonnées en sentiers, vous devrez probablement considérer de changer le parebrise puisque celui-ci est assez minimaliste. En effet, il faut se rappeler que le X-RS est basé sur un modèle de course. Nous avons opté pour le modèle bas. Celui-ci offre une protection correcte contre le vent. On peut changer de parebrise sans outil en quelques secondes selon la taille que vous choisirez.

Mes vêtements CKX pour l’hiver 2022

Look et finition

La Renegade X-RS est très attrayante avec ses lignes fluides et son look racé. Rien n’a été laissé au hasard. Le choix des matériaux, des couleurs et la qualité d’assemblage sont très bons.

En conclusion

Renegade X-RS 900 ACE Turbo 2019 – Mon bilan de saison - motoneiges - motoneigistes

En terminant, je dois avouer que j’ai grandement aimé ma saison au guidon de la Renegade X-RS 900 ACE Turbo 2019. C’est une excellente motoneige et je vous la recommande sans hésitation.

J’aimerais remercier le fabricant Ski-Doo pour avoir rendu possible cet essai et le concessionnaire Mini Mécanik de Rimouski pour avoir assuré son entretien tout au long de la saison.

Auberge du Draveur - Motoneige