Renegade X-RS 900 ACE Turbo – ma première randonnée de la saison

Renegade X-RS 900 ACE Turbo – ma première randonnée de la saison

Renegade X-RS 900 ACE Turbo – ma première randonnée de la saison 2019

Depuis son annonce en février dernier, tous les projecteurs sont tournés vers le moteur Rotax 900 ACE Turbo. En effet, les motoneigistes ont beaucoup d’attentes envers cet engin de 150 hp. 

Le printemps dernier, j’ai eu l’occasion de rouler brièvement certaines motoneiges équipées de ce moteur. (Lire… ) Ces essais m’ont donné un petit aperçu, mais rien de tel que de rouler une machine sur une plus longue période pour réellement voir de quoi elle est capable. De plus, au printemps on avait fait l’essai de prototypes alors qu’aujourd’hui on parle de modèles de production.

Bien entendu, la Renegade X-RS 900 ACE Turbo est assurément la motoneige qui offre la meilleure plateforme pour vraiment tirer profit au maximum du moteur. Je suis donc très chanceux de pouvoir en faire l’essai au cours de la prochaine saison.

Débuter les essais un 27 octobre…

Renegade X-RS 900 ACE Turbo – ma première randonnée de la saison 2019

Avant de vous livrer mes premières impressions de cette motoneige, je veux préciser que nous étions en conditions de début de saison et que naturellement, il n’y avait pas de sentiers surfacés. Cependant, il y avait entre 30 cm et 40 cm de neige compacte au sol. Ainsi, on ne pouvait pas « ouvrir la machine » autant qu’on aurait voulu, puisqu’il y avait souvent des traces de pickup et de jeep dans les chemins que nous empruntions. De plus, il faut comprendre que la machine est en rodage.

Bon, passons maintenant aux choses sérieuses ! 

Dès qu’on lance le moteur, on est vite envouté par le son de ce dernier. Il est clair que les gens de Ski-Doo se sont arrêtés sur cet aspect et le résultat est vraiment réussi. On ne parle pas ici d’un bruit de moteur, mais bien d’une musique qui ne laisse personne indifférent. Lorsqu’on presse l’accélérateur, c’est encore mieux.

Réponse du moteur

Renegade X-RS 900 ACE Turbo – ma première randonnée de la saison 2019

Lorsqu’on presse l’accélérateur, le moteur répond promptement et avec énergie. On a droit à de bonnes poussées d’accélération… Oups… On est en mode normal… Passons en mode sport. Ouf, lorsqu’on le moteur est au ralenti et qu’on passe du mode normal au mode sport, on entend le moteur « changer de gamme ». On devine que les performances seront toutes autres. Les poussées d’accélérations sont réellement plus fortes. Wow ! Pas de soucis ici, on sent très bien les 150 chevaux que développe ce moteur. Pas d’hésitation !

La direction assistée de la Thundercat ZR 9000 de Arctic Cat

Renegade X-RS 900 ACE Turbo – ma première randonnée de la saison 2019

Je dois avouer que j’aimais mieux utiliser le mode normal dans les endroits où le sentier était plus accidenté ou tortueux. En effet, le moteur en mode sport est dans ces circonstances trop fougueux pour rendre la randonnée confortable. Cependant, lorsqu’on arrive dans des secteurs plus linéaires ou avec des courbes moins prononcées, on passe en mode sport afin de relâcher toute l’ardeur du 900 ACE Turbo.

Bien entendu, il s’agit ici de mon tout premier contact cette saison et au cours des prochains mois, je vais être capable de vous en dire plus.

Renegade X-RS – Premier rendez-vous réussi…

Renegade X-RS 900 ACE Turbo – ma première randonnée de la saison 2019

Au fil des années, les ensembles X-RS ont toujours su accrocher mon cœur de motoneigiste et la courante version du Renegade X-RS perpétue cette « tradition ». Dès mes premiers kilomètres avec cette motoneige, je me sentais très à l’aise. Oui, je sentais le devant un peu plus pesant, puisqu’il s’agit après tout d’un moteur 4 temps à l’avant. Ceci a naturellement un impact avec lequel on doit composer, mais ayant piloté de nombreuses motoneiges quatre temps depuis une quinzaine d’années, je me suis vite habitué au comportement particulier de ce X-RS.

Coté suspension, le seul ajustement que j’ai fait a été la précharge que je place habituellement à environ 3.25. Pour le reste, dans des conditions de tout début de saison, je ne me suis pas attardé à trouver le meilleur ajustement possible. Je fais cela plus tard lorsque les sentiers commencent à ouvrir. Ma randonnée a été très confortable.

Au niveau du contrôle, après m’être habitué au facteur poids de l’avant de la motoneige, elle était très prévisible. On n’a pas eu de conditions excessivement difficiles alors le contraire aurait été surprenant.

Poste de pilotage

Renegade X-RS 900 ACE Turbo – ma première randonnée de la saison 2019

La position de conduite est très ergonomique. Tout est à sa place. De plus, avec le guidon à positions ajustables, la Renegade X-RS permet au conducteur d’ajuster le guidon selon ses préférences. Je vais cependant devoir m’habituer à la commande de reculons mécanique puisqu’au cours des dernières années, j’avais la commande électrique directement au guidon. On s’entend que c’est très mineur.

Essai de l’ensemble une pièce PEAK : premier contact

Un ajout que je vais avoir à faire sur cette motoneige est un parebrise moyen. Le minuscule parebrise de série est super élégant, mais n’offrira pas une protection suffisante contre le vent lorsque le froid sera arrivé.

Bref, c’est un premier rendez-vous réussi et la Renegade X-RS 900 ACE Turbo et moi aurons assurément plusieurs autres sorties ensemble au cours des prochains mois !

Renegade X-RS 900 ACE Turbo – ma première randonnée de la saison 2019

Bonne saison à tous !