Saint-Faustin dit oui au sentier de motoneige!

Liste des hôteliers

Les citoyens de Saint-Faustin-Lac-Carré ont dit oui au sentier de contournement de motoneige de façon sans équivoque.

Alors que 70% des 1 481 répondants se sont dits d’accord avec un sentier de motoneige sur leur territoire, 65% sont en faveur du projet de sentier longeant la route 117 et passant sous le viaduc du Mont-Blanc.

Ce résultat sans équivoque découle d’un sondage lancé par le conseil municipal de Saint-Faustin-Lac-Carré auprès de sa population. Cette démarche avait été promise en campagne électorale pour calmer le jeu des opposants à l’adoption d’une résolution interdisant tout sentier de motoneige sur le territoire à l’avenir.

Le maire Pierre Poirier parle d’un résultat «on ne peut plus clair» alors que le taux de participation au sondage a été de 55,45%, du jamais vu même dans une élection municipale. En effet, 1 481 réponses ont été reçues sur 2 671 envois. La compilation a été faite sous la supervision de la directrice adjointe en présence de deux témoins, Roland Leroy et Normand Lacroix.

Tel que promis, sur la base du résultat au sondage, les élus ont adopté séance tenante du 3 août une résolution unanime acceptant le projet de sentier de motoneige proposé par Transport Québec. Plusieurs citoyens parmi la quarantaine présents ont applaudi.

Non à l’intolérance
Avouant qu’il a travaillé fort pour mobiliser les partisans de la motoneige, Roland Leroy (président du club Diable et Rouge) est surpris d’un résultat aussi concluant. Il croit que plusieurs citoyens «silencieux» ont voté pour dire «non à l’intolérance» de certaines personnes. M. Leroy pense aussi que certains ont eu une «vision régionale» dans leur vote, en pensant aux retombées économiques.

Sens de la responsabilité
Roland Leroy et son collègue président du club de Sainte-Agathe Stéphane Lessard sont très heureux du dénouement. Ils comptent sur leurs 500 membres pour continuer à améliorer l’image de ce loisir en respectant les règles, la vitesse, les zones habitées et les droits de passage. «Nous lançons un appel au sens de la responsabilité des motoneigistes», déclarent-ils. «Les comportements ont évolué grâce à l’histoire de parc linéaire», ajoute M. Leroy. Les deux présidents estiment que le sentier ne sera pas ouvert avant l’hiver 2011-2012 car il reste plusieurs étapes à franchir.

Conditions de sentier de motoneige du 12 mars 2021 (Midi)

Lire tout l’article…