Semaine internationale de la sécurité à motoneige – 9 au 15 janvier 2005

Liste des hôteliers

Décrétée
par l’ISC (l’International Snowmobile Council), cette semaine se veut l’occasion
de sensibiliser les usagers à la pratique sécuritaire de la motoneige
et à faire la promotion de cette activité hivernale pratiquée
par plus de 4 millions d’adeptes au Canada et aux États-Unis.

Durant cette
semaine, les associations et les clubs à travers l’ensemble de
l’Amérique du Nord et de la Scandinavie organiseront des activités
spéciales de prévention afin de promouvoir les thèmes de
la sécurité. Vous serez appelés à croiser des agents
de surveillance de sentier bénévoles qui intensifieront les interceptions.
Amis motoneigistes, pourquoi ne pas en profiter pour remercier ces gens qui
donnent de leur temps pour sensibiliser les motoneigistes aux comportements
sécuritaires ?

Parmi ces
comportements à adopter, il est essentiel de toujours garder en tête
les thèmes clés qui sont les suivants:

  • Tolérance
    Zéro – Boire ou conduire, il faut choisir. La motoneige et l’alcool
    ne vont pas ensemble.
  • Vérifiez
    toujours les conditions locales de sentier, évitez les cours d’eau
    et ne vous aventurez pas à l’extérieur des sentiers balisés.
  • La nuit,
    ralentissez. Attendez-vous à l’inattendu. Sachez également
    que la circulation de nuit (entre 22h et 6h) est interdite sur les sentiers
    aménagés sur des emprises ferroviaires désaffectées.
  • Conduisez
    prudemment et respectez la propriété privée. Évitez
    l’utilisation d’échappements modifiés, qui en plus d’être
    illégaux, font perdre des droits de passage aux clubs.
  • Traversez
    les routes avec prudence, uniquement aux endroits aménagés et
    signalés.
  • Conduisez
    bien, conduisez intelligemment. Demeurez toujours en contrôle de votre
    conduite. Limitez votre vitesse à 30 km/h dans les zones habitées.
  • Un,
    c’est un nombre bien solitaire. Ne conduisez jamais seul et avisez vos
    proches de votre destination finale et de l’heure prévue d’arrivée.

Ces thèmes
principaux sont les points clés qu’il nous faut garder en tête.
Soyez un motoneigiste prudent et insistez pour que ceux qui vous entourent le
soient aussi. Si vous êtes témoin d’un incident de conduite
dangereuse, au sein même ou hors des sentiers, n’hésitez
pas à parler à ce motoneigiste de sa conduite.

Plus de 200 000 $ pour la construction d’un pont et l’amélioration de la sécurité en motoneige dans les Hautes-Laurentides

Heureusement,
la plupart des motoneigistes comprennent nos messages de sécurité,
apprennent à conduire de façon responsable et le font sur nos
sentiers chaque fois qu’ils partent en randonnée. Mais quelques-uns
ne le font pas. Quelques-uns choisissent de prendre des mauvaises décisions
et des risques insensés ou d’ignorer les conseils de sécurité
de la Fédération qui pourraient sauver leurs vies. La responsabilité
des tragédies qui en résultent est la leur et non celle de la
FCMQ, du gouvernement ou de n’importe qui d’autre. Chaque motoneigiste
doit comprendre qu’en fin de compte, il est responsable de sa propre sécurité
et de son comportement de conduite.

Bonnes randonnées,
en toute sécurité.

Les Motoneiges Géro