Sentiers de motoneige : l’aide de Saguenay ne règle pas tout

Liste des hôteliers

La saison de motoneige dans la région pourrait être écourtée, y compris sur les monts Valin, si les clubs de motoneige ne reçoivent pas de soutien pour l’entretien des sentiers.

La compensation accordée par Saguenay aux producteurs agricoles qui cèdent des droits de passage sur leurs terres ne permet pas de régler tous les problèmes.

La semaine dernière, le maire Jean Tremblay a pourtant annoncé que la Ville de Saguenay avait en quelque sorte sauvé la saison de motoneige sur les monts Valin en acceptant de payer 600 000 $ pendant trois ans pour des droits de passage.

Le manque de financement et de bénévoles rend l’entretien des sentiers difficile pour les associations de motoneigistes du Saguenay.

Le président du club Caribou-Conscrits, Yves Simard, explique que le temps accordé à la préparation des sentiers pourrait être réduit. « On a besoin de machines et d’essence et l’essence a augmenté de 0,10 $ du litre par rapport à l’an passé », mentionne-t-il.

Les clubs de motoneige demandent au gouvernement du Québec de leur transférer une part plus importante des droits d’accès payés par les motoneigistes. « Sur la partie payée par les membres, il devrait y en avoir un peu plus qui revienne aux clubs pour la gestion », croit Yves Simard.

Les clubs de motoneige du Saguenay tiendront une conférence de presse le 18 octobre pour faire le point sur la situation.

Infolettre Motoneiges.ca

Abonnes-toi à l'infolettre des Motoneigistes afin de rester informé sur tout ce qui touche ta passion.

Ski-Doo 2025