Sentiers de motoneige : une opération de surveillance fructueuse

Sentiers de motoneige : une opération de surveillance fructueuse

Plus de 200 personnes ont été interceptées et une trentaine de contraventions ont été données sur les sentiers de motoneige de la région cette fin de semaine dans le cadre d'une opération de surveillance des agents de la Sûreté du Québec.

Ils ont mené cette opération alors que l'accès aux sentiers était gratuit dans le cadre des portes ouvertes de la fédération des clubs de motoneigistes du Québec.

sécurité motoneige

Les agents ont ainsi vérifié un à un le dossier de chaque motoneigiste. « On regarde notamment si le motoneigiste a une preuve d'assurance de responsabilité civile et s'ils ont un permis avec eux » a expliqué Éric Sylvestre de la Sûreté du Québec.

« La plupart du temps, c'est une question d'équipement comme par le rétroviseur gauche qui doit toujours se trouver sur la motoneige », a-t-il ajouté.

Pour chaque infraction, la personne fautive est passible d'une amende de 100 dollars.

Malgré le coût élevé des amendes, plusieurs motoneigistes étaient satisfaits de cette présence policière accrue sur les sentiers.

La Sûreté du Québec considère que cette opération de surveillance annuelle est très importante d'autant plus qu'elle souhaite éviter que le scénario de l'an dernier se reproduise alors que 15 personnes sont décédées sur les sentiers de motoneige au Québec et 72 autres ont été gravement blessées.

« La vitesse et les capacités affaiblies par les drogues et l'alcool sont les principales causes de collisions mortelles », explique Éric Sylvestre.

En Outaouais, deux personnes ont perdu la vie sur les sentiers de motoneige l'an dernier.

Même si l'opération surveillance est terminée, les policiers indiquent qu'ils garderont l'œil ouvert pour le reste de la saison.

Une première journée portes ouvertes réussie chez André Hallé et Fils de Rimouski!