«Si on veut de la neige, il faut venir faire de la motoneige ici»

Liste des hôteliers
Des centaines de touristes ont pris d’assaut les monts Valin, samedi, pour l’ouverture officielle de la saison de motoneige. Sherbrooke, Montréal, Joliette, Québec; les amateurs de ce sport provenaient de partout dans la province. Et ils tenaient à faire partie des premiers motoneigistes à goûter aux joies de l’hiver.
 
«Si on veut de la neige, il faut venir ici. Il n’y en a nulle part ailleurs», lance avec humour Dany Mackie de Thetford Mines.
 
«Lorsque nous avons su que la saison ouvrait en fin de semaine dans les monts Valin, on a pris quelques jours de congé pour venir ici. On voulait faire de la motoneige avant les fêtes.»
 
Ce dernier et ses amis viennent tous les ans dans la région pour pratiquer leur sport favori.
 
«On fait de la motoneige dans nos villes respectives, mais le Saguenay-Lac-Saint-Jean demeure le seul endroit où on voyage pour en faire», indique le Sherbrookois Patrick Chabot, rencontré au dépanneur Le Valinouët.
 
«C’est connu. Ici, c’est une des meilleures places, surtout pour ceux qui aiment les hors-pistes», renchérit son ami Patrick Mackie, également de Sherbrooke.
 
Plusieurs bénévoles du club Caribou Conscrit se trouvaient dans les sentiers et près des pistes d’accès. Malgré un retard d’environ deux semaines, le président Pierre Harvey se réjouit de ce début de saison officiel qui attire encore cette année de nombreux touristes.
 
«Nous avons beaucoup de gens du sud de la province. Ils attendent ça avec impatience. Il y a presque plus de touristes que de gens d’ici», lance M. Harvey.
 
Plusieurs motoneigistes de la région ont cependant sauté sur leur engin, hier, pour profiter des 300 km des sentiers ouverts dans les secteurs monts Valin, Lac Jalobert et la zec Onachiway.
 
Plus de détails dans la version papier du Progrès-Dimanche

BRP annonce des motos électriques Can-Am
Auberge du Draveur - Motoneige