Ski-doo MX Z Blizzard 800R 2007 : Randonnée à deux passagers

Liste des hôteliers
Dernièrement, nous avons profité des conditions clémentes pour faire l’essai de la MXZ Blizzard 800HO avec deux passagers. Malgré le fait que cette motoneige soit conçue initialement pour un seul passager, notre modèle d’essai est équipé du très pratique siège portatif 1+1 caractéristique au châssis REV. En plus de procurer un bon confort au passager arrière, le système d’ancrage unique de ce siège permet de l’installer et de l’enlever facilement tout en retrouvant le coté sportif du véhicule lorsque celui-ci est enlevé.
 
Ceci dit, la contre partie de la belle température se traduisait par des sentiers mous qui venaient tout juste d’être ouverts et donc, qui n’offraient pas une portée très égale. Le tout « agrémenté » de plusieurs courbes avec pente négative. Qu’à cela ne tienne, nous étions décidés à faire ce premier essai à deux passagers afin de se donner une idée de la portée de la suspension avec deux motoneigistes à bord.
 
Suspension :
La suspension de cette motoneige étant initialement conçue pour un seul passager, les plages d’ajustement ne sont pas longues quand on se balade à deux. Les ressorts à l’arrière ont donc été ajustés à la position 4, qui est la position la plus raide. Les courroies avant de la suspension étant à la position la plus longue, nous avons limité le transfert de poids avec les blocs d’ajustements arrière conçus à cet effet. Ceci dit, le transfert de poids était encore un peu trop prononcé. Lors de notre prochaine randonné à deux passagers, nous opterons pour un ajustement des courroies plus haut (suspension moins sortie) à l’avant de la chenille. Côté confort dans les bosses, la suspension arrière réagit très bien dans différentes situations, même dans les bosses répétitives. Cependant, nous pensons qu’avec un ajustement plus prononcé sur les skis, qui aurait limité le transfert de poids vers l’arrière, nous aurions pu éviter quelques situations où nous avons visité le fond de la suspension.
 
Confort :
Malgré que le siège 1+1 soit amovible, il n’en reste pas moins très confortable pour le passager arrière. Celui-ci est muni d’un dossier bas qui retient le bassin du passager et de poignés fixées au siège qui permettent au passager arrière d’avoir de la stabilité en randonné. De par la position surélevée du siège, le passager bénéficie d’une excellente visibilité malgré que cette position haute peut-être intimidante pour un passager moins habitué. Finalement, des appuis sont installés sur les marche pieds quand vous vous procurez le 1+1, ce qui procure une meilleure stabilité au passager arrière.
 
Conduite et performance :
Naturellement, le puissant 800HO Powertek procure amplement de puissance pour deux passagers avec ses 141hp. Ceci dit, lors de notre dernière randonnée, les conditions de sentier étaient particulièrement « tirantes » avec un -4c, ce qui s’est traduit par une consommation plus élevée que la normal, amplifiée par la présence de deux passagers. Coté conduite, encore là, l’expérience que nous avons eu ne fût pas concluante car les sentiers mous et inégaux ne favorisaient pas la stabilité à deux passagers. C’est deux aspects seront réévalués lors d’une prochaine randonné dans de meilleures conditions.
 
Conclusion :
Tel que mentionné, malgré ces conditions de début de saison qui ne nous ont pas permis d’avoir une évaluation objective de la conduire et de la consommation d’essence, celles-ci nous ont quand même permis d’expérimenter la suspension dans différentes situations de bosses caractéristiques à des sentiers rebutants. Ceci dit, le siège 1+1 offre une polyvalence plus qu’intéressante en permettant aux propriétaires de motoneiges sport de bénéficier d’un siège double à l’occasion tout en conservant le look sportif d’une motoneige simple.
Essai CKX: bottes Muk Lite evolution et gants Élévation
Grand Salon Motoneige Quad 2022