Prudence sur les plans d’eau!

Liste des hôteliers

Nous le savons tous, il faut prendre d’infinies précautions avant de s’aventurer sur un lac en motoneige. Chaque année, beaucoup trop de motoneigistes restent prisonniers de la glace avec leur bolide. Les amateurs de motoneige abandonnent les sentiers et prennent des raccourcis en passant sur les lacs. Ce qu’ils ne semblent pas avoir en tête par contre, c’est que les conditions sont souvent hasardeuses sur les plans d’eau.

Selon le directeur du poste de la MRC du Fjord de la Sûreté du Québec, Alain Gagnon, les motoneigistes sont téméraires. «  Même quand ils voyagent à deux, ou en groupe, ils commettent des gestes irréfléchis.  C’est souvent la même histoire quand ils traversent un lac.  Ils partent ensemble et tous les membres du groupe s’enlisent. On doit laisser un motoneigiste traverser le lac et attendre que ça se passe bien.  Si le motoneigiste se « slushe », l’autre véhicule demeure au sec sur la neige et peut aller chercher du secours », indique-t-il.

Pierre Lavoie, officier aux affaires publiques de la Sûreté du Québec, affirme qu’il est dangereux en tous temps de s’aventurer sur un plan d’eau lorsque l’on conduit une motoneige, surtout après un temps doux comme nous l’avons vécu cette saison-ci.

Voici quelques conseils de Transport Canada.

Avant de partir

  • Informer les autres de votre destination et de l’heure d’arrivée prévue.
  • Utiliser les sentiers de motoneige où et quand c’est possible.
  • Rester sur le côté droit du sentier.
  • Réduire la vitesse en territoire inconnu.
  • Faire attention en traversant des routes et des voies ferrées.

Sur le sentier

  • Conduire dans les limites de vos capacités.
  • Utiliser les sentiers de motoneige où et quand c’est possible.
  • Rester sur le côté droit du sentier.
  • Réduire la vitesse en territoire inconnu.
  • Faire attention en traversant des routes et des voies ferrées.

Nouveauté : le casque CKX Contact
Les Motoneiges Géro