Ski-Doo Renegade X 800 E-TEC 2013 : Bilan de Mi-Saison

Nous voilà déjà arrivés à la croisée des chemins de cette saison haute en émotions fortes en ce qui à trait aux variations de température…
Cela dit, nous avons quand même réussi à mettre plus de 2500 km au compteur de notre monture, somme toute, dans de bonnes conditions de sentiers grâce en grande partie à notre accès privilégié aux Monts Valins. Même si la quantité de neige au sol est de beaucoup inférieure à ce que cette région du Québec nous procure habituellement, les conditions de sentiers sont exceptionnelles cette saison tout en ayant expérimenté des températures très froides, aussi bas que -35c à plusieurs occasions. 
 
Ce fût là ma première crainte… Depuis quelques années, BRP nous a habitués à ne plus avoir de démarreur manuel quand la motoneige est munie d’un démarreur électrique, comme notre Renegade X. Quand l’ultime matin de janvier à -37c arriva, le doute était à son comble dans mon esprit.  
Je ne pouvais m’empêcher d’avoir l’image de la batterie qui finit par rendre l’âme… et de moi qui tente de démarrer le gros 800cc, avec la petite corde, sur la poulie motrice.  Et bien, je dois donner une mention honorable à la technologie E-TEC. La Renegade a démarré à toutes les occasions, même s’il lui a fallu un peu plus de tours qu’à l’habitude, le froid ayant momentanément paralysé le vilebrequin du gros bicylindre de Rotax. 
 
Avec les épisodes de pluie et de froid successifs, les sentiers ont maintenant un très bon fond, mais aussi très solide… Comme les bosses ont littéralement figé, elles sont devenues excessivement dures, ce qui m’a donné l’occasion de tester abondamment la suspension et la conduite.
 Honnêtement, il est difficile de trouver une situation où la rMotion n’est pas à la hauteur. Celle-ci n’est jamais en situation d’affaissement et ce, même si on affronte des bosses très abruptes.  La version de 137 pouces de la rMotion procure tout le confort possible et est vraiment ma version préférée. Probablement la version qui satisfera 80% des motoneigistes. J’ai l’impression de me répéter, mais le siège de la X est tout simplement supérieur à la moyenne. Confortable tout en procurant un bon soutien, il contribue à améliorer l’expérience et le confort du pilote.
 
La suspension avant à bras triangulé de la Renegade X munie des amortisseurs HPG Plus R fait le travail, mais est un peu moins efficace dans les grosses bosses que celle de la XRS essayée l’an passé. Ce fait est normal en soi étant donné le créneau de notre motoneige de l’an passé.
Ceci dit, cela oblige le pilote à faire des ajustements sur la pré-charge des ressorts à l’avant afin d’être en mesure d’avoir une bonne capacité dans les grosses bosses. Bien que cette action accroît la capacité du véhicule en terrain accidenté, elle a aussi comme effet de barre de rendre la conduite plus précise mais nécessite plus d’efforts du pilote dans les virages.
En effet, la Renegade X peut occasionner pour certain pilote une fatigue des bras et des épaules lors de longues randonnées et ce, même si la courroie à l’avant de la chenille est en position longue. La conduite avec les Skis Pilot 5.7 est précise, mais ceux-ci sont sujets à faire un peu de louvoiement dans certaines conditions de neige. L’ajout d’artifice pour corriger le louvoiement doit être envisagé pour éliminer le phénomène en tout temps.  Mise à part ces ajustements qui peuvent facilement être faits par le propriétaire de la motoneige, on ne peut qu’apprécier les nombreuses qualités de la Renegade X. 
En plus d’avoir des émissions polluantes réduites, ce qui élimine de beaucoup les odeurs, la consommation d’essence est optimale pour la puissance disponible. Le 800 E-TEC se compare également avantageusement aux autres 800cc de l’industrie en terme de puissance, et ce avec très peu de vibration à tous les régimes. La chenille RipSaw fait un bon travail, mais le choix de la IceRiper est définitivement à considérer, surtout avec les épisodes de plus en plus fréquents de pluie rendant les fonds de sentiers glacés.
 
Côté look, après plusieurs rencontres avec les motoneigistes en sentiers ainsi que dans les relais, la Renegade X fait tourner bien des têtes de par son design, sa couleur noire prédominante ainsi que ses rappels de jaune. Elle bénéficie d’une finition exemplaire et d’un souci du détail à plusieurs niveaux, une caractéristique bien connue de la marque Ski-Doo.
 Plusieurs petits points passent souvent inaperçus au moment de l’achat, mais deviennent rapidement évidents quand on utilise la motoneige. À titre d’exemple, le système d’attaches des panneaux latéraux est bien pensé et efficace comparativement à la compétition. Le rangement situé à l’arrière du siège X ainsi que le compartiment à l’avant, est simplement « pratique » ! Avis aux autres manufacturiers, les bonnes idées peuvent parfois être très simples. Fait à noté, un petit problème d’étanchéité du compartiment avant (au dessus des cadrant) sera probablement corrigé en 2014. Finalement, le tableau de bord de la X, les contrôles électriques ainsi que l’ensemble de l’ergonomie du véhicule sont sans hésitation parmi les plus efficaces de l’industrie.
 

Il nous reste encore près de deux mois d’essais à faire sur cette motoneige si dame nature nous le permet. A ce stade-ci, je vois difficilement comment la Renegade X pourrait trouver le moyen de me décevoir même si rien n’est parfait dans ce bas monde.

Toutes les options de Moteurs de motoneige 2 temps pour 2023

Cette motoneige est clairement le modèle chez Ski-Doo qui me procure à la fois la performance et le confort recherché en sentiers tout en ayant une allure très sportive, ce qui fait partie de la passion qui m’anime. Notons que le modèle X procure peu de protection pour le haut du corps dans les épisodes de grands froids, un pare-brise plus haut est à considérer sérieusement pour les acheteurs des régions nordiques. Le châssis XS est définitivement le digne successeur du XP en terme de maniabilité et je continue de croire que la norme en terme de motoneiges de sentiers sera très bientôt tournée vers des motoneiges de 137 pouces, tel que la série Renegade le propose.

Bref, la Renegade X 2013 avec le moteur à injection direct 800 E-TEC est clairement un choix judicieux pour les sportifs amateurs de performance, de confort et de grandes randonnées en sentiers…