Snow Shoot 2016 : Les coups de coeur de Julien Cabana

Snow Shoot 2016 : Les coups de coeur de Julien Cabana

Lorsque le grand patron de Motoneiges.ca, Denis Lavoie, m’a demandé de vous présenter mes quatre coups de cœur du dernier Snow Shoot, je dois vous avouer que je ne savais pas vraiment par où commencer. Vous savez, découvrir près de 80 modèles de motoneiges en à peine quatre jours, il y a de quoi mêler n’importe qui.

Pourtant, au travers de toute cette véritable tempête de randonnées à découvrir les modèles 2016 des quatre grands manufacturiers, il y a eu de véritables coups de foudre.

COMME RETROUVER UNE BONNE VIEILLE PAIRE DE GANTS

En enfourchant la nouvelle MXZ Blizzard, j’ai ressenti la même sensation que si je venais de retrouver une bonne vieille paire de gants que j’avais perdue. Dès les premiers mètres parcourus, je suis littéralement tombé en amour avec ce nouveau modèle de la gamme BRP.

Il faut dire ici que mon âge vénérable, même s’il ne faut pas le dire trop souvent, m’a permis de connaitre les belles années de ce modèle mythique qui faisait la pluie et le beau temps sur les circuits de courses. À l’époque, la Ski-Doo Blizzard sortait du rang en raison de ses technologies de pointe et des performances que les pilotes réalisaient en course. Imaginez-vous l’impact que ce modèle a eu lors de son arrivée sur le marché pour les consommateurs. Aux commandes de ce bolide, nous nous sentions en contrôle de toutes les situations que l’on pouvait rencontrer dans les sentiers. Un monde différent venait de s’ouvrir aux motoneigistes.

C’est un peu dans cet esprit, et pour permettre aux amateurs d’aujourd’hui de retrouver cette magie, que BRP revient avec ce modèle qui a marqué l’histoire de la motoneige. En 2016, la MXZ Blizzard vous arrive entièrement équipée des dernières technologies Ski-Doo, soit la suspension arrière rMotion 129, issue du monde de la course où elle équipe les MX Z X, une chenille Ice Ripper et les nouveaux skis Pilot TS ajustables. Ces derniers représentent selon moi l’innovation numéro un cette saison. Ils permettent de véritablement choisir le type de conduite que l’on veut adopter, selon les conditions de sentiers qui peuvent varier souvent durant la même journée de randonnée. 

Essai de l’ensemble Keweenaw de Klim

Le modèle d’essai était équipé du moteur 800R E-TEC, un moteur nerveux qui vous en donne lorsque vous en demandez. Il est possible de choisir un autre des membres de la famille des moteurs de BRP. L’agilité de la motoneige, alliée au confort et au contrôle de la conduite, a fait en sorte que je suis tombé en amour. S’il avait été possible de ramener une motoneige dans la soute à bagages de l’avion depuis West Yellowstone, je l’aurais choisie. Pour ajouter à son charme, ce modèle arrive dans les deux couleurs fétiches de Ski-Doo, le noir et le jaune. Essayez-la, vous verrez que votre jeunesse va vite reprendre le dessus.

L’espace d’une randonnée, je me suis replongé dans mes souvenirs de jeunesse avec ce modèle MX Z Blizzard qui n’a rien perdu de sa fougue et de son charme.
L’espace d’une randonnée, je me suis replongé dans mes souvenirs de jeunesse avec ce modèle MXZ Blizzard qui n’a rien perdu de sa fougue et de son charme.

LA FIDÉLITÉ YAMAHA

Mon deuxième coup de cœur s’est opéré aussi rapidement avec la Venture de Yamaha, une motoneige toujours aussi fiable et surtout très confortable.

Certains de mes amis motoneigistes ne jurent que par Yamaha depuis des années. Si cette motoneige n’a pas eu beaucoup de changements au cours des dernières saisons, il faut toutefois avouer que les changements technologiques qui ont été apportés, pas toujours visibles, ont amené la RS Venture  TF 2016 à un niveau de confort et de performances qui la place dans une classe à part pour sa catégorie. 

Équipée du moteur Genesis trois cylindres de 1049 cm3, avec le nouveau système YCCT qui permet de calibrer l’air et la carburation du moteur, cette motoneige est vraiment surprenante. Lorsque vous roulez, que ce soit à basse ou à haute vitesse, il n’y a pas de ratés. Vous êtes toujours en plein contrôle. En plus, vous pouvez aussi bénéficier de la nouvelle variété de types de conduite que vous offre le D-MODE. Vous avez alors le choix entre une conduite Sport, Touring ou Entry, pour un nouveau conducteur qui fait ses débuts en sentier.  Pour changer de mode de conduite, vous devez obligatoirement vous arrêter parce que le système est relié à la chenille. Elle doit être immobile si vous voulez l’actionner.

Essai de l’ensemble Stoke non isolé de 509

Le confort de ce modèle est assuré en grande partie par la suspension arrière de 151 pouces / 383,5 cm avec son bras articulé. Elle fait toute la différence, surtout en situation de bosses dans le sentier.

Chose certaine, j’ai reconnu dans ce modèle 2016 la sécurité, la fiabilité et le confort que Yamaha offre aux motoneigistes depuis des années.

L’élégance et le confort de la Venture m’ont immédiatement séduit parmi la gamme des motoneiges Yamaha.
L’élégance et le confort de la Venture m’ont immédiatement séduit parmi la gamme des motoneiges Yamaha.

UN RETOUR SUR LE PASSÉ

Chez Arctic Cat, comme je le prévoyais avant même de me rendre au Snow Shoot, mon coup de foudre a été au moment où j’ai pris les commandes de la nouvelle Pantera 7000 XT Limited. J’ai retrouvé une vieille amie qui m’avait beaucoup plu dans les années 70 alors que la Pantera faisait sa première apparition sur le marché québécois.

Cette motoneige représente exactement ce qu’est devenue la ligne  de motoneiges Arctic Cat, mature, fiable et capable de répondre à tous les besoins des amateurs. Rouler avec cette motoneige m’a permis de retrouver le confort et le silence que j’avais dans mes souvenirs et surtout la fiabilité légendaire de ce modèle mythique qui faisait tourner les têtes dans les sentiers. A l’époque, si tu avais un modèle Pantéra, tu étais quelqu’un. D’une certaine façon, la version 2016 redevient elle aussi un synonyme de plaisir unique.

Ce modèle Touring est idéal pour les longues randonnées d’une part, mais aussi pour ceux qui veulent sortir des sentiers battus, en raison de plusieurs avancées technologiques. Notre modèle d’essai était équipé du châssis ProTour Wide-Track (WT) avec une chenille de 20 pouces / 50,8 cm de large. La suspension XTRA-ACTION vous permettra d’aller plus loin avec son débattement supérieur. L’autre élément important, c’est son moteur de 1049 cm3, un quatre-temps équipé de la technologie propre (C-TEC4), un moteur qui vous offre puissance et douceur. Il ne faudrait pas négliger la présence de la transmission Wide Range 3 (WR3) qui vous offre une souplesse de mouvements autant pour les déplacements à haute vitesse qu’à basse vitesse. Honnêtement, lorsque je me suis retrouvé en sentier avec cette motoneige que l’on dit utilitaire, je me sentais vraiment dans une classe à part. Il s’agit de l’ambassadrice numéro un de sa catégorie sur le marché.

En plus d’offrir confort et performances, la Pantera XT Limited offre un bel espace de rangement à l’arrière, des sacoches de voyage, les bancs chauffants pour le conducteur et le passager, un réservoir d’essence supplémentaire pour augmenter son autonomie, le cadran indicateur digital de luxe, autant d’éléments qui vous la feront aimer encore plus.
En plus d’offrir confort et performances, la Pantera XT Limited offre un bel espace de rangement à l’arrière, des sacoches de voyage, les bancs chauffants pour le conducteur et le passager, un réservoir d’essence supplémentaire pour augmenter son autonomie, le cadran indicateur digital de luxe, autant d’éléments qui vous la feront aimer encore plus.

Essai des bottes CKX Taïga EVO et des gants CKX Confort Grip

RÉAPPRENDRE À JOUER DANS LA NEIGE

Depuis les tout débuts de mes aventures en motoneige, j’ai toujours aimé m’amuser dans la neige parce qu’à la base, c’est ce à quoi doit servir cette merveilleuse invention. Je ne veux rien enlever aux randonnées en sentier sauf que courir dans la neige folle qui vous remonte au visage, se balader au travers des arbres, sauter des buttes, redevenir un véritable enfant, voilà ce que j’ai retrouvé avec mon coup de cœur Polaris, la nouvelle 800 PRO-RMK.

Depuis plusieurs années, ce manufacturier a pris d’assaut ce marché en décidant de devenir la référence dans le domaine. Année après année, on se demande toujours ce qu’il va produire pour pousser encore plus loin les limites. Cette nouvelle version de la RMK a de quoi vous faire rêver. Lors de son lancement en 2011, elle pesait 431 livres / 195,5 kg. La version 2016 pèse 408 livres / 185 kg. Le nouveau châssis AXYS y est pour beaucoup, sans oublier le nouveau moteur 800 Cleanfire HO. Elle est vraiment plus facile à manœuvrer que toutes les autres motoneiges de sa catégorie. Vous avez vraiment l’impression d’être plus agile parce que la motoneige répond immédiatement à vos commandements. Si vous ajoutez à cela la nouvelle conception de la suspension arrière, vous retrouvez tous les ingrédients de la recette pour retrouver du plaisir à vous amuser dans la neige. À vous de la découvrir!

Plus rigide et plus légère, la 800 PRO-RMK  pourra répondre rapidement à vos mouvements, ce qui aura pour effet de vous offrir une conduite que vous maitriserez en tout temps.
Plus rigide et plus légère, la 800 PRO-RMK  pourra répondre rapidement à vos mouvements, ce qui aura pour effet de vous offrir une conduite que vous maitriserez en tout temps.

Auberge du Draveur - Motoneige