Snow Shoot 2018 – Les coups de cœur de Denis Lavoie

Snow Shoot 2018 – Les coups de cœur de Denis Lavoie

Snow Shoot 2018 – Les coups de cœur de Denis Lavoie

Motoneige Snow Shoot 2018 – Les coups de cœur de Denis Lavoie

Au tout début du mois de mars, j’ai participé à mon dixième Snow Shoot. Même après plusieurs participations, je suis toujours aussi emballé et excité d’assister à ce rendez-vous annuel et de faire l’essai en primeur des nouveautés que nous présentent les quatre grands fabricants de motoneiges. 

Cette année, l’équipe de Motoneiges.ca était composée de 6 chroniqueurs et d’un photographe. Chaque pilote possède une vaste expérience comme motoneigiste. Au cours des 4 journées d’essais, nous avons fait l’essai et analysé près de 60 modèles différents. Aujourd’hui, je vais vous présenter mes coups de cœur pour chacun des manufacturiers, soit les modèles qui ont conquis mon cœur de motoneigiste.

Arctic Cat

Motoneige Snow Shoot 2018 – Les coups de cœur de Denis Lavoie

Pour 2018, le fabricant Arctic Cat a lancé son nouveau moteur 800 C-TEC2. Il s’agit du grand frère du 600 C-TEC2 qui avait été introduit en 2014. Alors, après 4 années d’attente, Arctic Cat remplace le 800 cm3 de Suzuki par une version 100 % Arctic Cat puisque ce moteur a été conçu et construit par le fabricant à son usine de St. Cloud au Minnesota.

Bien entendu, j’ai fait l’essai de plusieurs modèles 8000 au cours de mon passage à West Yellowstone. Bien entendu avec l’altitude, un moteur à aspiration naturelle tel que le 800 C-TEC2 perd environ 23 % de sa puissance. Malgré cela, on a pu constater que le moteur est plus nerveux en bas et milieu de régime que son prédécesseur. C’est précisément là où ça compte le plus étant donné qu’en utilisation normale, le moteur sera opéré dans ces régimes.

Lors de mes essais, j’ai aussi noté que les modèles ZR étaient très faciles à conduire. Le devant de ces machines était pratiquement soudé au sentier dans la négociation des virages même en conduite agressive. C’est d’ailleurs un point que mes collègues ont remarqué.

Motoneige Snow Shoot 2018 – Les coups de cœur de Denis Lavoie

Ainsi, parmi les 16 modèles que j’ai essayés, deux ont grandement attiré mon attention. Ces deux modèles étaient le ZR 9000 Sno Pro 129 ainsi que le ZR 8000 Sno Pro 137. Bien entendu, la très grande puissance et les accélérations foudroyantes du moteur 9000 me plaisent grandement, mais la souplesse d’un moteur plus léger et le pont légèrement plus long de la ZR 8000 m’ont carrément conquis. C’est pour ces raisons que la ZR 8000 Sno Pro 137 est mon coup de cœur Arctic Cat pour 2018.

Mention spéciale Arctic Cat

Lors de mes essais de motoneiges utilitaires, un modèle qui a attiré mon attention est le tout nouveau Norseman 6000. Il s’agit d’une motoneige utilitaire qui offre à la fois un bon confort et une facilité de conduite en sentier et qui procure une bonne flottabilité pour travailler ou tirer des charges lorsque c’est requis.

Motoneige Snow Shoot 2018 – Les coups de cœur de Denis Lavoie

Le pont est articulé à l’arrière, ce qui offre un double avantage. En effet, il permet à la motoneige de bien reculer dans la neige profonde tout en facilitant la conduite en sentier. Comme l’arrière de la chenille ne touche pas ou peu lorsque le sentier est dur, la motoneige se comporte comme un modèle avec un pont plus court. Finalement, toujours en sentier, lorsque la neige est démêlée, la traction se fait sur toute la longueur de la chenille.

La civilité en sentier a toujours sa place!

Le parebrise mi-haut, le sac de rangement sous l’arrière du siège, le porte-bagage tubulaire et naturellement le moteur 6000 C-TEC2 sont d’autres aspects qui m’ont convaincu de donner à la Norseman 6000 une mention spéciale pour 2018.

Polaris

Motoneige Snow Shoot 2018 – Les coups de cœur de Denis Lavoie

La grosse nouveauté chez Polaris est sans aucun doute l’arrivée du Titan au sein de sa gamme. En fait, le fabricant la place dans une gamme à part, soit celle des hybrides extrêmes. Lors du développement du Titan, Polaris ciblait assurément le nord-est du continent et plus spécifiquement le marché du Québec. En effet, en examinant les caractéristiques de cette nouvelle famille, il est clair que de nombreux motoneigistes québécois se porteront acquéreurs d’un Titan ce printemps ou à l’automne.

Ceci dit, j’ai eu la chance de faire l’essai du Titan au début de février ainsi qu’au Snow Shoot un mois plus tard. Dans les deux cas, j’ai été très surpris de la facilité de conduite de cette motoneige. On oublie rapidement le fait que cette motoneige a une chenille de 50,8 cm/20 pouces de large. 

J’ai définitivement passé plus de temps sur le Titan XC et celui-ci m’offrait à la fois un très bon confort et une expérience agréable de conduite. De plus, lors de ma première expérience au mois de février, le mercure était sous les -25 °C et j’ai grandement apprécié la protection contre le vent. 

Motoneige Snow Shoot 2018 – Les coups de cœur de Denis Lavoie

Lors de la même randonnée, nous avons également pu conduire le Titan avec une charge de plus de 540 kg (1 200 livres) à l’arrière. Le Titan demeurait facile à conduire et on pouvait négocier un petit parcours en toute aisance en restant bien assis.

J’ai personnellement surnommé cette motoneige « le couteau suisse » puisqu’elle permet à son propriétaire d’accomplir des tâches de travail difficile, d’aller explorer les grands espaces enneigés et de rouler en tout confort en sentier. Tout cela sans aucun compromis!

Vous aurez compris que le 800 Titan XC est mon coup de cœur chez Polaris pour 2018.

Mentions spéciales Polaris

Lors de nos essais, j’ai grandement apprécié les modèles 800 SKS 146 et 600 Indy SP. En effet, lors de notre après-midi de montagne, j’ai roulé le 800 SKS 146 en sentier ainsi qu’en hors-piste. J’ai trouvé le pont de 370,8 cm/146 pouces beaucoup plus approprié pour mon style de conduite. En sentier, la motoneige se comportait bien et était facile à manœuvrer. Dès qu’on a quitté le sentier surfacé, j’ai pu exploiter la flottabilité et la légèreté de ce modèle. Il s’agit, selon moi, d’un bel ajout au sein de la gamme Polaris et nous aurons sans aucun doute l’opportunité d’en voir plusieurs dans les sentiers et en hors-piste l’hiver prochain.

Motoneige Snow Shoot 2018 – Les coups de cœur de Denis Lavoie

Le second modèle qui me surprend année après année est le 600 Indy SP. Cette motoneige n’est pas équipée des technologies les plus sophistiquées ou de la suspension dernier cri ou d’un châssis super évolué, mais je suis toujours aussi ravi de rouler dans les sentiers avec elle. Oui, il s’agit d’un modèle d’entrée de gamme, mais bon sang qu’elle est plaisante à rouler. Avec un prix suggéré de 10 999 $ canadiens, il est clair que son propriétaire en aura pour son argent!

Analyse pré randonnée Renegade X-RS 850 E-TEC 2022

Ski-Doo

Motoneige Snow Shoot 2018 – Les coups de cœur de Denis Lavoie

Après l’introduction en grande pompe en 2017 du moteur 850 E-TEC et de la plateforme REV de quatrième génération (REV G4), on s’attendait pour 2018 à voir ces deux grandes nouveautés prendre plus de place au sein de la gamme Ski-Doo. Le fabricant de Valcourt n’a donc pas fait durer le suspense et on retrouve désormais des 850 dans la majorité des familles de modèles.

Pour un des modèles qui a subi cette mise à niveau, le passage à la nouvelle plateforme et au nouveau moteur a été beaucoup plus loin… Je parle ici du Renegade Backcountry 850 E-TEC. Je vous invite à lire le texte ci-dessous pour en savoir plus sur le « nouveau » Backcountry :

Premier contact avec la motoneige Ski-Doo Renegade X Backcountry 850 2018 

Motoneige Snow Shoot 2018 – Les coups de cœur de Denis Lavoie

La puissance et les performances du moteur Rotax 850 E-TEC, la souplesse et l’aisance de conduite du châssis REV G4 combinées à la toute nouvelle suspension cMotion rendent les randonnées avec la Renegade Backcountry X très agréables tant en sentier qu’en hors-piste.

Ceci étant dit, la Backcountry X m’a conquis par ses performances tant en sentiers surfacés qu’en hors-piste. Cette motoneige est très bien adaptée au marché québécois et on devrait en voir plusieurs au cours de la saison prochaine.
Alors mon coup de cœur Ski-Doo pour 2018 est la Renegade Backcountry X 850 E TEC.

Mentions spéciales Ski-Doo

Motoneige Snow Shoot 2018 – Les coups de cœur de Denis Lavoie

Lors de mes essais au Snow Shoot, deux modèles ont fait balancer mon cœur et auraient pu se retrouver comme mon coup de cœur Ski-Doo. Il s’agit des Renegade X RS 850 E-TEC et Renegade X 850 E-TEC. J’ai toujours eu un faible pour les Renegade X-RS… Ce modèle dans le châssis REV G4 et propulsé par le 850 E-TEC, est vraiment très agréable à conduire. 

D’un autre côté, j’ai eu le loisir de rouler la Renegade X 850 E-TEC une bonne partie de la saison 2017. J’ai retrouvé dans le modèle 2018 le même plaisir. Je n’hésiterais pas à rouler des 500 ou 600 kilomètres quotidiennement avec ce modèle. 

Ce fut un choix déchirant, mais la Renegade Backcountry X 850 E-TEC demeure mon choix!

Yamaha

Motoneige Snow Shoot 2018 – Les coups de cœur de Denis Lavoie

La saison dernière, Yamaha a bousculé les colonnes du temple en introduisant le Sidewinder et son moteur Genesis Turbo. Avec ses 200 ch (180 ch annoncés prudemment par le fabricant), non seulement Yamaha introduisait le moteur le plus puissant de l’industrie, mais ce faisant, créait une nouvelle catégorie de motoneiges : les 190 ch et +.

Pour 2018, le fabricant annonce quelques ajouts dans ses modèles dont le SRVenture, quelques modèles de montagne et un Sidewinder S-TX DX 146. Plusieurs modèles LE sont en édition 50e anniversaire et l’Apex fait une dernière apparition dans les modèles du printemps. 

J’ai eu la chance de faire l’essai d’une quinzaine de modèles. Parmi celles que j’ai préférées et qui ont fait partie de mes 3 finalistes pour devenir mon coup de cœur 2018, on retrouvait la Sidewinder L-TX LE 50e anniversaire, la Sidewinder S-TX DX 146 et contre toute attente de ma part, l’Apex LE.

Les risques à considérer dans votre pratique de la motoneige

La Sidewinder L-TX LE m’a réellement emballé. J’ai eu beaucoup de plaisir à rouler dans les parcours sinueux. La conduite était précise et les courbes se négociaient avec aisance. Dans les sections plus rectilignes, je pouvais pousser le moteur à fond sans réellement en voir le bout. C’est vraiment enivrant cette sensation d’accélération soutenue.

Motoneige Snow Shoot 2018 – Les coups de cœur de Denis Lavoie

La Sidewinder S-TX DX 146 m’a également accroché. La longue chenille de 370,8 cm/146 pouces offre une très bonne traction même en neige plus molle. Dans les sentiers, cette motoneige demeure facile à manier malgré son pont plus long. Équipée d’un réservoir secondaire de 16 litres, d’un coffre arrière rigide, d’un parebrise mi-haut et d’un siège chauffant, la Sidewinder S-TX DX 146 permet à son pilote de rouler de longues distances en tout confort.

L’Apex LE est maintenant équipée du YRSS (Yamaha Responsive Suspension System). Ce système relie les deux amortisseurs de la suspension avant et permet un transfert de l’huile d’un amortisseur à l’autre. Dans les virages, le YRSS réduit l’effet de roulis latéral. 

Lire l’article suivant pour en savoir plus sur le système YRSS et la gamme Yamaha 2018 :

Yamaha souligne son 50e anniversaire en présentant ses modèles 2018 

C’est donc avec un certain scepticisme que j’ai pris le guidon de l’Apex LE. Dès le démarrage du moteur, le son sportif et enivrant propre au moteur Genesis 150 m’a envoûté. En quelques minutes, je me suis réhabitué à cette position de conduite plus traditionnelle et j’ai mis à l’épreuve la suspension avant et le YRSS. En entrée de virage, j’avais l’impression que le devant de la motoneige s’abaissait, favorisant la négociation de celui-ci. Les deux skis restaient en contact avec le sentier, ce qui contrastait avec la forte tendance au soulèvement des skis des Apex. 

J’ai ainsi négocié quelques belles séquences de virages serrés avec une facilité déconcertante. Hum… Je me suis laissé prendre au jeu. Suis-je en train de retomber en amour avec l’Apex?

Après avoir délibéré et fait le ménage dans mes idées, mon choix s’est finalement arrêté. La Sidewinder L-TX LE 50e anniversaire est donc mon coup de cœur 2018 chez Yamaha.

Motoneige Snow Shoot 2018 – Les coups de cœur de Denis Lavoie

Mentions spéciales Yamaha

Sans surprise, vous comprendrez que l’Apex LE ainsi que la Sidewinder S-TX DX 146 reçoivent de ma part des mentions spéciales.

En conclusion

La saison 2016-2017 n’est pas encore complétée et déjà, j’ai hâte à la saison prochaine. Le fait d’avoir « gouté » aux modèles 2018 n’est pas étranger à ce sentiment. Quoi qu’il en soit, profitez bien des dernières journées de motoneige qu’il nous reste et de la période des promotions du printemps pour visiter votre concessionnaire.

Auberge du Draveur - Motoneige