SnowShoot 2012: Coup de coeur de Sylvain Thibodeau

Liste des hôteliers
Arctic-Cat
Pour 2012 Arctic-Cat introduit sa nouvelle plate forme XF. Les membres de l’équipe marketing d’Arctic-Cat nous affirment avoir noté l’ensemble des commentaires positifs de la plate forme Sno Pro, celle-ci fut l’inspiration de la XF. Après tout, les courses de snow cross sont pour les compagnies d’excellents endroits pour innover et tester. 

Bien que j’aime toujours le puissant 800 deux cylindres, cette année je me suis laissé envouter par la puissance des 1100 turbo en version F Sno Pro LTD. Complètement redessiné tout a été revu a l’exception du moteur. Les résultats notables se font rapidement sentir sur piste, une ergonomie très fonctionnelle en plus de profiter d’une perte de poids majeure. Cette perte de poids se fait encore plus remarquer du à une meilleure centralisation des masses. La position de conduite est très confortable cependant le luxe et les ajustements possibles du châssis IRP vont me manquer. La suspension avant fait un excellent travail et la nouvelle géométrie réduit l’effort nécessaire lors de changement de direction. Mais je l’avoue l’élément clef qui m’a vite convaincu est caché sous le capot, 177cv ça c’est de l’argument. Une surprenante douceur des embrayages à bas régime et une puissance irréprochable à tous les régimes. Le F 1100 turbo Sno Pro fut mon premier contact sur la plate forme XF et j’en garde avec un souvenir mémorable. 

À toute l’équipe d’Arctic-Cat je souhaite un bon 50ième anniversaire.

Motoneige Arctic-Cat F1100 Turbo 
Cliquer pour agrandir

Polaris
2012 est pour Polaris la suite logique de leur plan dévoilé en 2010. L’amélioration de leur plate forme Pro-Ride ainsi que l’extension de ce type de suspension au segment hybride. Cette année, une grande partie de l’attention chez Polaris a été portée à ce segment fort populaire et en constante augmentation. Comme leur désir est de revenir en force dans les sentiers du Québec et de l’Ontario, voici donc leur réponse aux exigences du marché Touring solo. 

La Switchback Adventure est la continuité du Rush LX introduit l’an passé. Cette motoneige est équipée d’une chenille de 136 pouces améliorant de beaucoup le comportement de la suspension tout en éliminant les problèmes de soulèvement du ski intérieur. Une selle digne d’un Touring, une des plus confortables sur le marché. Plusieurs déflecteurs d’air positionnés sur le véhicule ont nettement augmenté la protection au vent. La géométrie de la suspension avant a été améliorée réduisant ainsi l’effort nécessaire de 20%. Pour les amateurs de longue randonnée, de série l’Adventure offre de spacieux portes-baguages hermétiques et qui peuvent facilement être retiré sans avoir à détacher les boitiers. 

Ajouté à cela le performant et économique moteur 600 Cleanfire déjà éprouvé. Je crois vraiment ici que nous avons la recette pour un coup de cœur. Maintenant que Polaris nous a démontré qu’il peut intégrer efficacement la suspension Pro ride 136 dans un Touring solo, je n’ai guère le choix que de demander une motoneige Touring 2 places dans le châssis Pro Ride. Peut-être pour 2013 ?

Cliquer pour agrandir
 
Ski-Doo
Chez BRP cette année alors que bien des têtes étaient tournées vers les modèles sports avec l’arrivée de la rMotion, je me suis laissé surprendre par un tout nouveau modèle qui demeure un peu dans l’ombre des autres modèles aux allures plus sportives. 

La GSX 800 SE avec un look plus raffiné en noir lustré a une allure de berline sportive. Cette motoneige possède une longue liste d’équipements de luxe parfait pour de grandes randonnées. Une suspension à l’air ajustable du bout d’un doigt qui permet une souplesse et un confort digne d’une berline. 

Le mariage de la légèreté du 800 E-TEC et du châssis XR en font une motoneige à la conduite précise, très stable en virage serré et d’une agilité accrue en comparaison au modèle équipé du moteur Rotax 1200 4 temps. Ci-dessus je l’ai comparé à une berline sportive. C’est ici que la GSX SE se distingue de la compétition dans la gamme Touring solo, avec un moteur de plus de 160 cv et une chenille au profile de 1,25po. La GSX peut facilement rivaliser avec des modèles Renegade et autres hybrides sur le marché. Conçue pour ceux qui recherchent le confort sans laisser de côté l’aspect performances, la GSX SE 800 E-TEC aura assurément beaucoup d’adeptes lors de la  prochaine saison de motoneige.

Motoneige Ski-Doo GSX SE 800 E-TEC 2012
Cliquer pour agrandir

Yamaha
Cette année chez Yamaha le raffinement est le mot d’ordre, peu de nouveautés flamboyantes, mais plutôt une multitude de petits raffinements qui poursuivent l’évolution des modèles existants. 
 
Cette année chez Yamaha, j’ai choisi la FX Nytro XTX. Si vous n’avez pas réessayé un châssis FX depuis son introduction, je vous le conseille fortement. En effet, plusieurs modifications y ont été apportées améliorant grandement sa conduite et sa stabilité en sentier. Pour moi le choix d’une chenille de 144 avec l’arrière inclinée réduisant la surface de contact en virage semble le meilleur compromis entre la traction et la polyvalence d’utilisation. Sous le capot le moteur Genesis 130 est l’un de mes favoris en accélération et torque instantané.

La version suralimentée, qui n’est offerte qu’aux États-unis, augmente la puissance de près de 40 cv selon les ingénieurs de Yamaha. J’ai eu bien du plaisir à faire l’essai d’un FX-Nytro MTX équipé de cette option. La réponse demeure aussi instantanée, mais est beaucoup plus puissante!

Motoneige Yamaha FX Nytro XTX 2012
Cliquer pour agrandir
Démystifier la nouvelle Loi sur les véhicules hors route
Grand Salon Motoneige Quad 2022