Spectacle extrême au Festival d’hiver

Liste des hôteliers
La course de motoneige est un sport extrême et les spectateurs ont pu le constater au cours de la fin de semaine au Festival d’hiver de Roberval. Deux accidents ont mis des coureurs K.O., dont le favori de la foule Jacques Villeneuve.

Ce dernier a subi une dislocation de l’épaule au cours de la journée de samedi. Gaston Ferland, un coureur de 72 ans, était toujours aux soins intensifs lorsque nous avons réalisé l’entrevue dimanche dernier. Il s’était cassé quatre côtes à Eaganville il y a deux semaines et il s’en est cassé huit autres à Roberval.

« C’est certain que les risques sont importants. On perd des coureurs importants, comme Jacques Villeneuve. On aurait pu assister à de belles confrontations. Ce sont des éléments qui sont hors de notre contrôle », souligne Giles Morin.

La pluie importante et les conditions clémentes ont provoqué des accumulations d’eau importantes sur le site la semaine dernière. Les bénévoles ont percé des trous pour évacuer l’eau, ont repoussé l’eau plus loin avec la machinerie et ont bouché les crevasses qui s’étaient formées sur la glace.

« Heureusement qu’on a reçu la pluie jeudi. Notre équipe a eu le temps de travail sur le site afin de donner de belles conditions. Il a fallu annuler le Défi Radar qui a été remplacé par une course amicale. C’était une déception pour plusieurs qui s’étaient préparés depuis longtemps pour cette occasion. Mais, on demeure satisfait », souligne Gilles Morin.

Le Festival d’hiver de Roberval aura connu deux fins de semaine très achalandées, ce qui réjouit le président. Gilles Morin souligne que le snowcross et le Grand prix Desjardins seront tous deux de retour l’an prochain.

Les spectateurs ont eu la chance de voir Nick Lagoy, un coureur de 20 ans, démontrer l’ampleur de son talent. Il a mis la main sur la Coupe Desjardins suite à sa victoire de la fin de semaine.

Le Club Sportif Populaire du Bas-St-Laurent souligne son 50e anniversaire
Motoneiges Ski-Doo