Tradition maintenue : Rétabli, Jacques Villeneuve sera du prochain Grand Prix Ski-Doo de Valcourt

Liste des hôteliers

Depuis 1986, rares ont été les éditions du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt où Jacques Villeneuve, sans doute le plus passionné et le plus courageux des coureurs de l’histoire du sport motorisé québécois, n’a été présent en piste. Les 20, 21 et 22 février prochain, le vétéran de Saint-Cuthbert sera à nouveau au rendez-vous, remis d’une fracture à la jambe subie en levée de rideau de la présente saison, en décembre dernier à Beauséjour, au Manitoba. Bien qu’il eut été suffisamment remis pour se rendre à Eagle River au Wisconsin dès ce week-end consacré aux courses de motoneiges anciennes (vintage), la sagesse l’aura emporté et Villeneuve effectuera plutôt sa rentrée à Boonville, dans l’État de New York, les 31 janvier et 1er février prochains.

« Mon fémur a bien guéri. Je ne mets pas encore tout mon poids sur ma jambe blessée, mais j’aurais pu courir ce week-end avec le vintage de mon ami Guy Montminy, explique Villeneuve qui, pour une fois, ne semble pas trouver le temps trop long, loin de l’ovale glacée. Mais j’ai décidé de ne pas prendre de chances et je vais retourner en piste à la fin du mois seulement. Comme ça, je vais pouvoir faire tout le circuit Eastern Pro Tour et bien sûr, revenir à Valcourt où je n’ai pas pu courir l’an passé. »

Celui qui a depuis un temps franchi le cap de la cinquante et qui compte un peu moins de quatre dizaines d’hivers passés sur les anneaux de glace d’Amérique a, à l’évidence, toujours le feu sacré, bien qu’il admet ne plus aborder ses saisons de la même façon. « Il y a des choses qui me tentent moins. Par exemple, je ne passe plus mes nuits à jouer dans ma machine. Je laisse un peu la mécanique à d’autres. Par contre, pour les voyages ça va, pour prendre la piste et aller vite, ça n’a pas changé non plus. Puis ici, à la maison, j’aime toujours me retrouver dans mon garage, mettre le moteur sur le dynamomètre pour essayer d’en gagner un peu plus », de dire un Villeneuve bien serein.

Démystifier la nouvelle Loi sur les véhicules hors route

En ce qui concerne le prochain Grand Prix Ski-Doo de Valcourt, le coureur québécois compte s’y défendre aux guidons de la Vintage 440 de 1979 de son ami Montminy et bien sûr, de sa Ski-Doo Champ 440 qui, dit-il, n’a pas trop souffert de son accident de Beauséjour. Jacques Villeneuve compte trois victoires sur l’anneau de glace du circuit Yvon Duhamel de Valcourt. Il l’avait emporté en 1986, quelques semaines après son retour en course sur motoneige et son 3e titre au championnat du monde d’Eagle River. Il a aussi gagné consécutivement en 2005 et 2006 devant ses fans québécois. L’année suivante, une blessure au genou le vendredi du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt l’a contraint à se retirer du programme. En 2008, un accident survenu à Eagle River en janvier avait mis un terme à sa saison. Avec à ses côtés le fidèle Jean-Marc Huard qui, depuis 1995, veille au bon fonctionnement de ses moteurs et de ses embrayages et toujours soutenu par Choko et Wasteco comme commanditaires principaux, Jacques a bien l’intention de faire vivre de bons moments aux spectateurs présents les 20, 21 et 22 février prochain à Valcourt.

 

Les étoiles nord-américaines du snocross se retrouvent ce week-end pour la 3e manche du championnat ISOC, à Minneapolis au Minnesota et les Québécois Mathieu Morin (Val d’Or) et Dave Allard (Saint-Félicien), tous deux sur Ski-Doo, devraient être de la partie. Allard, le Félicinois de 29 ans, devrait s’y présenter fort d’une victoire lors de la première manche du championnat québécois SCM de snocross, aux Monts-Valin, le 20 décembre dernier. Les meneurs au championnat Pro Open Amsoil de l’ISOC, dont le Grand Prix de Valcourt constitue la 7e manche, sont actuellement les Américains Tucker Hibbert, Ross Martin et T.J. Gulla avec respectivement 74, 59 et 57 points. Mathieu Morin et David Allard occupent respectivement les 11e et 13e places avec 30 et 26 points. Rappelons que les deux coureurs québécois ont été invités à participer aux prochains X-Games d’hiver, du 22 au 24 janvier prochain, au Colorado. Pour l’occasion, le contingent de coureurs qu’on verra plus tard au Grand Prix Ski-Doo de Valcourt, se mesurera en 1re ronde le vendredi 23 et, en finale, le samedi 24, chaque fois en soirée. Ces courses seront présentées en direct sur le réseau ESPN à compter de 21 h.

Le chroniqueur Patrick Roch se joint à l’équipe de Motoneiges.ca

 

D’autres spécialistes de la glisse qui seront à Valcourt les 20, 22 et 22 février prochain se préparent activement à entreprendre leur campagne 2009. Les professionnels québécois de la moto sur glace, les Maxime Sylvestre, Shawn Ford, Simon Bellefroid, Dominic Beaulac – le champion défendant du championnat CMRC-Québec – et d’autres se mesureront pour une première fois sur la surface du lac Mirage, à Victoriaville, les 17 et 18 janvier prochain. Les finales de moto sur glace constituent toujours un des éléments les plus spectaculaires du programme du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt.

 

On peut se procurer dès maintenant et à prix avantageux jusqu’au 1er février 2009, ses billets pour assister aux épreuves du 27e Grand Prix Ski-Doo de Valcourt, le plus important événement de sport motorisé en hiver, au Québec, Pour aussi peu que 8 $, on peut assister aux épreuves du vendredi, 20 février. Les prix au quotidien sont de 20 $ pour le samedi 21 ou dimanche 22 février alors que pour 45 $, on peut obtenir un billet pour les trois jours du programme. Des places intérieures (loges) sont aussi disponibles à 120 $, pour les trois jours. Tous ces prix incluent les taxes. On peut commander maintenant à la billetterie du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt, du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h, sans frais au 1 866 532-7543. Des forfaits avec hébergement sont aussi offerts. On peut aussi obtenir des renseignements sur l’événement et les forfaits disponibles au www.grandprixvalcourt.com




Motoneiges Ski-Doo