Trois-Rivières-La Tuque, c’est maintenant ouvert.

Trois-Rivières-La Tuque

Quoique la situation soit exceptionnelle, l’hiver en Mauricie permet enfin d’ouvrir les réseaux de sentiers de motoneige. Même si la rive sud du St. Laurent manque de neige au point de décourager les bénévoles des clubs, depuis les derniers jours il est possible de quitter le stationnement des motoneigistes de l’aéroport de Trois-Rivières, traverser la rivières St. Maurice à St. Étienne-des-Grès par le sentier TQ 3 puis de Mont-Carmel, se diriger vers Grand-Mère, puis par le sentier M 2, filer sur la rivière St. Maurice en direction nord. Il est important de respecter les balises sur la rivière. 

Aussi les caprices hivernales font que contrairement aux autres années, le sentier de la rivières St. Maurice ne se rend pas à l’auberge Mékinac et les motoneigistes doivent bifurquer au camping de St. Rock sur un nouveau tracé de contournement. Ce sentier emprunte un tracé dédié en été au VTT et va rejoindre le sentier # 360 nord qui traverse St. Joseph de Mékinac puis enfin le sentier # 355 Nord vers La Tuque.

Le pont de Grand-Mère et le sentier M2
Le pont de Grand-Mère et le sentier M2

Le village de St. Joseph de Mékinac vue du sentier # 360
Le village de St. Joseph de Mékinac vue du sentier # 360

Quoique ce détour inhabituel peut à première vue paraître ardu, les conditions de sentiers sont excellentes tout le long depuis Trois-Rivières. Le détour pour éviter une partie du tracé de la rivière St. Maurice est très bien indiqué face au camping de St. Rock de Mékinac. Il rejoint le sentier # 360 puisque ce dernier est fermé dans sa partie sud à St. Tite à cause d’un droit de passage refusé. Donc impossible de se tromper, les indications sont claires et vous conduirons facilement en direction de La Tuque ou encore vers Rivière Matawin. 

Il est important de bien noter que ce détour temporaire sur le sentier de VTT n’a pas été tracé pour rouler rapidement en motoneige. Le sentier est parfois étroit, les courbes sont prononcées, la signalisation est incomplète et installée à la dernière minute. Il convient donc de rouler prudemment et d’être vigilent lors des rencontres. Le surfaçage est excellent et sans obstacle. 

De belles surprises vous attendent car plus vous vous rapprocherez de La Tuque, du Lac Édouard ou encore du Relais 22, plus les conditions d’enneigement vous feront oublier les mauvaises conditions qui prévalent de part et d’autre du fleuve St. Laurent. 

Aussi vous remarquerez les nouveaux aménagements destinés aux motoneigistes sur le territoire de La Tuque. Des haltes avec toilette, des tables à piques-nique sous abris, des cartes topographiques du territoires affichant les sentiers, des poubelles, des bornes de repérage en cas d’urgence, bref du matériel destiné à offrir une expérience touristique de très grande qualité aux motoneigistes dans des forêts propres et sécuritaires. Bravo à la Ville de La Tuque, bravo à Frédéric Noël, merci aux commanditaires et bénévoles du club.

Les aires de repos et pique nique
Les aires de repos et pique nique

?La signalisation annonçant ces haltes pour motoneigistes.
La signalisation annonçant ces haltes pour motoneigistes.