Un bilan très positif pour la saison de motoneige 2014-2015 en Chaudière-Appalaches

Un bilan très positif pour la saison de motoneige 2014-2015 en Chaudière-Appalaches

Les bénévoles des clubs de motoneigistes de la Chaudière-Appalaches se donnaient rendez-vous ce vendredi soir pour faire le bilan de la saison qui vient de se terminer.   Le temps froid et le gel constant des cours d’eau aura permis une plus grande facilité de circuler sur le réseau des 2700 Km de sentiers que compte la région, ce qui se traduit par un bilan très positif de la pratique de la motoneige. 

Les bénévoles des clubs ont profité de la présence de M. Maxime Bernier, Ministre d’État (Petite Entreprise, Tourisme et Agriculture) pour le remercier ainsi que le gouvernement canadien qui a reconnu le potentiel économique de l’activité motoneige en injectant près de 836 000 $ dans l’économie du Québec par du financement aux clubs de la région servant au renouvellement des équipements de surfaçage ainsi qu’à la réalisation de travaux d’infrastructures dans les sentiers. Cette aide gouvernementale contribue à soutenir le produit de la motoneige qui représente des recettes touristiques de 45 millions de dollars annuellement en Chaudière-Appalaches. La région compte 22 clubs de motoneigistes qui regroupent près de 9 200 membres détenant des droits d’accès annuels.

De Gauche à Droite: Jacques Roy, Président de l'Association des Clubs de Motoneige de la Chaudière-Appalaches; Richard Moreau, directeur général de Tourisme Chaudière-Appalaches; Maxime Bernier, député de Beauce, ministre d'État, Petite Entreprise, Tourisme et Agriculture; ainsi que Marc-André Poulin, vice-président de la Fédération des Clubs de Motoneige et Administrateur de la région Chaudière-Appalaches.
De Gauche à Droite: Jacques Roy, Président de l'Association des Clubs de Motoneige de la Chaudière-Appalaches; Richard Moreau, directeur général de Tourisme Chaudière-Appalaches; Maxime Bernier, député de Beauce, ministre d'État, Petite Entreprise, Tourisme et Agriculture; ainsi que Marc-André Poulin, vice-président de la Fédération des Clubs de Motoneige et Administrateur de la région Chaudière-Appalaches.

Les clubs de motoneigistes ont également salué le travail de Tourisme Chaudière-Appalaches qui, en collaboration avec les clubs de la région, a vendu 1445 droits d’accès aux sentiers au Québec et aux États-Unis via son  système de vente en ligne sur le site Internet www.chaudiereappalaches.comEn 2014-15,  Tourisme Chaudière-Appalaches a recueilli  425 483 $ de vente de droits d’accès.  Ces revenus retournent directement aux clubs de motoneigistes pour assurer le développement et l’entretien des sentiers. 

Nouveauté : le casque CKX Contact

Tourisme Chaudière-Appalaches a également investi 130 000 $ dans la promotion de la motoneige pour attirer des motoneigistes du Québec et de l’étranger. Elle est la principale  région du Québec à être fréquentée par les motoneigistes américains. 

C’est également par le biais de l’entente de partenariat régional en tourisme (Conférence régionale des élus de la Chaudière-Appalaches, ministère des Affaires municipales et de l’occupation du territoire, ministère du Tourisme et TCA) que Tourisme Chaudière-Appalaches a réservé une somme de 37 000 $ à être investie dans divers travaux d’infrastructures dans les sentiers.  Au total, les clubs et leurs bénévoles ont pour 565 000 $ de travaux en cours de réalisation, en plus des 2,5 M $ prévus pour la construction en 2015 d’une passerelle pour enjamber la rivière Chaudière à Sainte-Marie-de-Beauce, dont la réalisation a été confiée à la ville de Sainte-Marie. 

La pratique de la motoneige est en légère croissance ces années-ci et son impact économique est énorme pour les régions du Québec.  Toutefois, l’industrie de la motoneige et les clubs ont encore besoin d’investir dans le réseau de sentiers et ainsi répondre aux normes gouvernementales de plus en plus exigeantes en matière de développement des sentiers, de sécurité et de respect environnemental.  «C’est en travaillant tous ensemble que nous pourrons réussir à relever les défis qui nous attendent et bénéficier des retombées de cette activité pour les années à venir.  Considérant la collaboration des partenaires gouvernementaux (fédéral, provincial et municipal) l’avenir reste prometteur pour l’industrie de la motoneige » a mentionnée Marc-André Poulin, administrateur régional pour la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec.

L’industrie de la motoneige au Québec c’est :

  • Un moteur économique de 2 MM$;
  • Un revenu de 200 M$ dans les coffres du gouvernement provincial;
  • Le deuxième produit d’appel touristique hivernal (Plan de développement de l’industrie touristique 2012-20 du gouvernement du Québec);
  • Un moyen de contrer l’isolement social en région.
RedBull SLEDHAMMERS est de retour à Ski La Réserve le 2 avril

Fondamentalement axé sur :

  • Un réseau de sentiers unique au monde de 32,000 km;
  • Implanté, géré et maintenu par les bénévoles (plus de 4,000);
  • 202 clubs répartis sur 13 régions administratives;
  • Droits de passage, en majorité gracieuseté des propriétaires terriens.

 

La région de la Chaudière-Appalaches

·  Portrait d’une région de premier plan:

o   La deuxième région sur les 13 en importance (9200 membres);

o   La première région sur les 13 pour les membres touristes américains;

o   La deuxième région sur les 13 pour la densité des membres au km;

o   85% du territoire en terres privées;

o   Investissements dynamiques dans les infrastructures sur les 4 dernières années (1.4 M$ + 2.5 M$);

o   Très bonne collaboration avec Tourisme Chaudière-Appalaches (Promotion, vente de droits d’accès et assistance financière).

 

Grand Salon Motoneige Quad 2022