Voilà maintenant plus de 40 ans que je pratique le merveilleux sport de la motoneige et en je me considère comme étant « un bon motoneigiste ».    Cette semaine, j’aimerais vous entretenir sur quelques notions de sécurité à respecter qui m’ont été  inculquées par mon père dès mon jeune âge.

Je déconseille à tous ceux qui m’entourent de s’aventurer seuls dans les sentiers de motoneige.  Il est toujours beaucoup plus sécuritaire de circuler en groupe,  afin de pallier à toute éventualité qui pourrait survenir lors d’une randonnée, panne de motoneige, panne d’essence et même un virage manqué.

Durant la saison de motoneige, c’est toujours rassurant de rencontrer des motoneigistes qui voyagent en groupe.  Malheureusement,  je rencontre trop souvent des adeptes qui voyagent seuls.

Lors d’une randonnée, j’ai croisé un motoneigiste qui attendait patiemment qu’on le dépanne.  Il attendait depuis plus de 40 minutes!  En revanche, lorsque vous êtes en groupe, il est primordial de conserver une distance suffisante avec la motoneige qui vous précède.  Il faut toujours vous assurer de voir la motoneige derrière vous à l’aide de vos rétroviseurs.  Si la motoneige n’est plus en vue, arrêtez-vous.  Attendez quelques minutes seulement et rebroussez chemin.  Vous devez toujours penser « sécurité » pour éviter des problèmes qui pourraient gâcher votre randonnée.

En résumé, éviter de voyager seul.   En groupe, assurez-vous de garder une bonne distance et surveillez toujours la motoneige derrière vous et respectez la signalisation dans les sentiers.

Kimpex - Motoneige

Voilà à mon avis ce qu’un « bon motoneigiste » doit faire pour être apprécié et respecté des autres motoneigistes. 

Conseil de sécurité

Au début de la saison éviter les cours d’eau attendre que les clubs de motoneige balise le sentier avant de vous engager dans le sentier car votre vie nous tien à cœur.

Pour tous commentaires ou suggestions de chronique vous pouvez m’acheminer un message à [email protected]