Un jeune prodige de 10 ans

Un jeune prodige de 10 ans

À 10 ans, Jordan Lebel est le plus jeune participant du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt. Mais il n’a pas l’intention de jouer au touriste. Parce qu’après tout, il en est déjà à sa cinquième saison de compétition.

Le petit coureur domine aux classements du championnat en snocross chez les 8-10 ans et les 10-13 ans. Il est également deuxième chez les 14-15 ans.

«Dans ma dernière course, à Saint-Henri, ça a bien été, j’ai fini premier dans les trois catégories», a-t-il tout bonnement dit.

Sur sa motoneige, il fait preuve d’un calme digne des professionnels. C’est ce qui frappe son père Janathan, qui est revenu à la compétition pour accompagner son fils.

«Quand on le regarde, ça a l’air facile pour lui. Il a les mouvements des pros, car il les observe beaucoup. Il est capable de coucher sa motoneige dans les courbes et elle semble légère. Pourtant, elle est comme les nôtres, elle pèse 500 lb. Comment fait-il alors qu’il n’en pèse que 80? On ne sait pas!» a dit le paternel.

«Je regarde toujours les pros, à la télé ou en compétitions. Des gars comme Tim Tremblay me donnent aussi beaucoup de conseils», a ajouté Jordan.

La veille, il était passé bien près de remporter la finale des 14-15 ans. Une chute l’a privé de la victoire et il a terminé au troisième rang. C’est toutefois lui qui a signé les temps les plus rapides.

Il compte bien se reprendre l’an prochain.

12 mois par année

Il ne se passe pas une journée d’hiver sans que Jordan se retrouve au volant de sa motoneige. Sa famille possède d’ailleurs deux pistes privées.

«Je n’ai jamais besoin de le forcer pour qu’il s’entraîne. Il prend toujours les devants. On brûle environ 20 litres de gaz par jour à l’entraînement, mais dans son cas, c’est une cinquantaine de litres. Il est toujours en piste et sa motoneige a trois ou quatre fois plus de millage que les nôtres! Même s’il fait -35 degrés, il est dehors à 9 h et il attend que la piste soit prête», a fièrement raconté le paternel.

Une première journée portes ouvertes réussie chez André Hallé et Fils de Rimouski!

L’été, pour ne pas perdre la main, il fait du motocross.

«Je course 12 mois par année!» se plaît-il à dire.

La motoneige est véritablement une histoire de famille chez les Lebel, alors que les deux autres enfants, Naëli (7 ans) et Dylan (6 ans) prennent part à des compétitions depuis quelques années.

Les Motoneiges Géro