Un sentier de motoneige aménagé sur sa terre sans permission

Liste des hôteliers
 
La MRC du Fjord avoue sa faute
 
Un propriétaire terrien est en colère contre les méthodes de la MRC du Fjord.
 
André Tremblay a eu toute une surprise il y a quelques jours en se rendant sur sa terre à Saint-Fulgence. Un sentier de motoneige a été aménagé sur son lot, dont une partie est zonée «commerciale».
 
Le problème, c’est que M. Tremblay n’a jamais autorisé l’aménagement de ce tronçon qui fait partie du projet de sentiers de motoneige de calibre international sur les monts Valin.
 
« Un voisin m’a informé qu’il y avait eu des travaux sur mon terrain. J’y suis allé et j’ai bien vu tout le déboisement. J’ai logé une plainte aux policiers, car je ne savais pas qui avait fait les travaux. C’est à ce moment qu’on a su que c’était le projet de la MRC. Il y avait eu des négociations en ce sens, mais jamais je n’ai accordé de droit de passage », insiste M. Tremblay, précisant qu’il y a eu déboisement sur environ un kilomètre.
 
André Tremblay a eu toute une surprise en se rendant sur sa terre de Saint-Fulgence. Un sentier de motoneige y avait été aménagé sans qu’il ne le sache.
 
Ce dernier a été rencontré, hier, sur son lot, alors qu’il installait une clôture sur sa propriété. Visiblement en furie, il bloque l’accès afin de protéger le bois qui a été coupés des potentiels voleurs. Mais ne compte pas ouvrir son terrain aux motoneigistes cette année.

Motoneiges Ski-Doo