Une nouvelle passerelle pour les Motoneigistes

Liste des hôteliers
Les motoneigistes qui utilisent le sentier provincial entre Alma et Jonquière pourront circuler sur une nouvelle passerelle près de Cépal Auberge Nature à compter du mois de janvier. Les travaux, qui sont évalués à 770 000 $, devraient commencer d’ici les prochains jours.
 
Une passerelle est déjà aménagée, mais n’est pas adaptée pour laisser passer la dameuse ni les véhicules hors route, en plus de se trouver à proximité des résidences qui bordent la Rivière-aux-Sables.
 
C’est donc avec joie que le conseiller municipal Fabien Hovington a annoncé, la semaine dernière, la construction d’une nouvelle passerelle. La structure devrait possiblement être en acier ou en aluminium, mais rien n’a encore été confirmé.
 
«L’ancien pont ne sera pas détruit, au contraire, il sera conservé pour faire passer les piétons d’une rive à l’autre», a expliqué Fabien Hovington.
 
 
Cette passerelle servira désormais pour les piétons alors qu’une autre sera construite pour laisser passer les motoneiges en hiver. Photos Daniel Gauthier (Agence QMI)
 
La nouvelle passerelle sera quant à elle construite à une centaine de mètres du centre-ville de Jonquière. Les terrains qui seront utilisés appartiennent à Hydro-Québec, mais la Ville de Saguenay devrait en faire l’acquisition complète d’ici le début septembre.
 
«Un petit tronçon du sentier provincial sera déplacé pour contourner un poste électrique, mais ce ne sera pas tellement compliqué», a ajouté le conseiller.
 
Ce qui s’en vient
 
Des travaux de sondage du roc ont été exécutés. Il ne reste plus qu’à faire préparer les plans et devis de la structure, un mandat qui sera réalisé par la firme BPR au cours des prochaines semaines.
 
Un autre appel d’offres sera lancé au mois de septembre pour faire le choix de l’entrepreneur qui aura la tâche de construire la passerelle.
 
Une demande d’aide financière a été envoyée au ministère des Transports du Québec en ce qui concerne les coûts de la construction.
 
Fabien Hovington croit que les travaux retarderont un peu la saison hivernale, mais il aimerait que le tout soit complété avant que les motoneigistes ne circulent dans les sentiers.