Un tourisme international au-delà du 60e parallèle

Liste des hôteliers

Attirer les touristes chinois, indiens et brésiliens au-delà du 60e parallèle, tel est le pari audacieux, au Canada, des Territoires du Nord-Ouest (TNO), révèle le « Globe and Mail ». Profitant de l’engouement grandissant pour le nord du Canada, les TNO, qui regroupent 43.000 habitants sur un espace de plus de 1,3 million de kilomètres carrés, souhaitent devenir une destination touristique internationale. Pour l’instant, 70 % des visiteurs sont des Canadiens. Le plan Tourisme 2010, entrepris depuis cinq ans, entend attirer les étrangers en mettant l’accent sur les atouts du territoire : caribous, ours polaires, balades en motoneige, soleil de minuit et aurores boréales. Un budget de 3,8 millions d’euros a été consacré à la publicité, à la formation et à la construction de nouvelles infrastructures, notamment un centre d’accueil à la frontière avec la province Alberta, qui délivre aux touristes des certificats souvenirs « North of 60 », en référence à la célèbre série canadienne des années 1990. Mais si le gouvernement se félicite d’une hausse de 14 % des revenus liés au tourisme, les opérateurs locaux déclarent ne pas avoir remarqué une nette différence et accusent la récession mondiale. Lisa Tesar, organisatrice d’un festival d’été à Yellowknife, la capitale du territoire, se désole de constater que les touristes sont « généralement déçus : un grand nombre ne reste que deux nuits ». Le territoire estime néanmoins que le projet sera bénéfique à long terme et espère que le plan Tourisme 2015 sera adopté à l’automne prochain. Le tourisme naissant dans les TNO doit encore faire face à la rivalité de l’Etat américain Alaska et du territoire canadien Yukon, qui disposent de plus de moyens financiers et d’un réseau aérien plus développé.

Le Club Sportif Populaire du Bas-St-Laurent souligne son 50e anniversaire
Les Motoneiges Géro