Une collision hors route… concluante

Liste des hôteliers
Un conducteur de quad en état d’ébriété a percuté une motoneige à l’intersection de deux sentiers pour véhicules hors route, à Saint-François, à 9h le 12 février. Bilan: deux blessés, une arrestation… et une simulation réussie.

Cet accident fictif mis en scène par le Département de police de Laval avait pour objet de valider un protocole d’entente établi avec le Club VTT quad Laval et le Club de motoneige Laval.

Chaîne téléphonique
«S’il y a un accident, qu’est-ce qu’on fait? Les sentiers de ces véhicules sont difficilement accessibles pour les autopatrouilles ou les ambulances», résume le sergent Stéphane Pilon.

En vertu du nouveau protocole d’entente, une chaîne téléphonique se met en branle quand un accident sur un sentier est signalé au 911.

Le répartiteur prévient la police et Urgences-Santé, ainsi que les responsables des deux clubs. À leur tour, ces derniers préviennent leurs surveillants de sentier ou tout autre membre susceptible de prêter secours aux victimes.

Que l’accident se soit produit sur un sentier reconnu de motoneige ou de véhicule tout-terrain (VTT), l’intervention peut se faire par les membres de l’un ou l’autre des clubs, en situation d’urgence. «C’est premier arrivé, premier servi», illustre le sergent Pilon.

Remorques utiles
«Les associations ont des remorques et des civières, qu’ils accrochent derrière leur véhicule. Leurs remorques peuvent être utilisées pour le transport du personnel et de l’équipement des équipes de secours.»

Policiers, ambulanciers, voire pompiers peuvent ainsi avoir accès au site et secourir les victimes.

En vertu du règlement municipal en vigueur, les amateurs de VTT et de motoneige ne peuvent circuler que sur les sentiers reconnus, du 15 décembre au 31 mars.
Murdoch Masters : la 5e édition de la grande compétition de motoneige et de snowbike
Grand Salon Motoneige Quad 2022